URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/economie/le-groupe-hayot-aura-son-supermarche-st-francois RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Le groupe Hayot aura son supermarché à St-François

Les travaux de la zone commerciale de Pradel à St-François vont pouvoir redémarrer. Le groupe Bernard Hayot a obtenu gain de cause dans son bras de fer, avec ses concurrents et la préfecture d Guadeloupe, pour la construction de son hypermarché dans cette commune du sud grande-terre. La cour administrative d’appel de Bordeaux a tranché le litige.
Par Thierry Fundéré
Par Thierry Fundéré
Image
carrefour
légende image principale
Une victoire au prix d'une bataille juridique

C’est une décision qui date d’il y a quelques semaines. Mais elle est passée totalement inaperçue. Et le groupe Hayot s’est bien gardé d’en faire une grande publicité : la cour administrative d’appel de Bordeaux a débouté l’autorité préfectorale et les concurrents de GBH, qui avaient contesté devant cette haute juridiction le permis construire accordé à l’investisseur, pour la construction de ce supermarché à Pradel à St-François. Une décision motivée par un vice de procédure lié à des questions de non respect de délais. Pour mémoire, ce projet porté par le groupe Bernard Hayot (GBH), avait été stoppé net, à cause de ces courants contraires. Un bras de fer qui durait depuis un peu plus d’un an et demi.

Une implantation stratégique

Le chantier va donc pouvoir reprendre et permettre ainsi de sortir de terre ce petit centre à vocation commerciale, incluant un supermarché de 900 m², qui sera exploité sous l’enseigne Carrefour Contact et auquel seront accolées 2 zones de restaurations, avec un parking d’environ 200 places. La livraison de cet ensemble est prévue pour début 2018. Pour le groupe GBH, c’est l’aboutissement d’une stratégie d’implantation dans cette partie de l’archipel, d’une grande surface alimentaire, qui plus est à l’entrée de la ville de St-François, avec un pari sur une zone géographique en pleine expansion démographique.

Le dossier du centre commercial de Bas-du-Fort pas encore bouclé

Le groupe  poursuit ainsi son développement dans ce secteur de la grande distribution en Guadeloupe - n’en déplaise à ses concurrents -,  avec parallèlement d’autres fers au feu. Comme le rachat, certes pas encore finalisé du centre commercial de Bas-du-Fort, objet néanmoins d’un compromis de vente, mais qui reste suspendu à la décision finale de l’autorité de la concurrence.  Un dossier qui de toute évidence aboutira en son temps. Tout comme celui, autrement plus ambitieux de Valkanaërs à Gourbeyre. Mais en attendant, ce succès dans cette bataille juridique pour son futur supermarché de St-François, permet à GBH de renforcer ses positions et d’augmenter à terme sa surface commerciale totale dans la grande distribution en Guadeloupe, tout en demeurant toujours – pour l’instant -  derrière les groupes Ho Hio Hen et Despointes.

Rubrique

À lire également