Les pharmacies après l'âge d'or, place au regroupement

Le renouvellement générationnel qui touche les pharmacies s'accompagne d'un nombre croissant de fermeture. Pour faire face, nombreux sont les propriétaires d'officines qui se regroupent.
Par Karl Lorand et Clara Vincent
Par Karl Lorand et Clara Vincent
Image
pharmacie

Le nombre de pharmacies qui mettent la clé sous la porte ne cesse d’augmenter. Au niveau national, en 2017, ce sont près de 200 pharmacies qui ont baissé le rideau définitivement.

On compte désormais un peu plus de 21 000 officines sur l’ensemble du territoire contre 30 000 il y a 10 ans. Et la tendance est la même ici chez nous.

Les pharmacies se retrouvent souvent à la barre du tribunal mixte de commerce. Parmi les raisons : la baisse des prix des médicaments qui réduisent les marges.

La profession évolue et pour survivre nombreuses sont celles qui optent pour le regroupement.

Le reportage de Clara Vincent :

Tags (Étiquettes)
Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également