URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/economie/motion-de-lude-medef-contre-les-presidents-de-rup RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Motion de l’UDE-MEDEF contre les présidents de RUP

L’UDE-MEDEF-Guadeloupe est fermement opposée aux propositions des Présidents des RUP françaises visant à créer de nouveaux impôts dans nos régions et à augmenter certaines taxes, notamment l’octroi de mer. Le conseil d’administration de l’organisation patronale a adopté, à l’unanimité, une motion en ce sens.
Par Thierry Fundéré
Par Thierry Fundéré
Image
Bruno Blandin
légende image principale
Bruno Blandin

Dans cette motion « l’Union Des Entreprises de la Guadeloupe (UDE) exprime donc sa totale opposition aux propositions des Présidents des RUP françaises tendant à la création de nouveaux impôts et à des augmentations de taxes,  en particulier celle qui visent au doublement du plafond de l’Octroi de Mer régional pour le porter à 5 %, à son extension aux services notamment et la création d’une nouvelle taxation des activités touristiques.

De telles propositions si elles étaient suivies d’effet auraient pour conséquences immédiates, selon le MEDEF-Guadeloupe, « une hausse du coût de la vie, une diminution de l’attractivité de notre territoire qui connaît déjà le plus fort taux de prélèvements obligatoires de la Caraïbe, et une diminution de la compétitivité des entreprises, en particulier dans le secteur du tourisme ».

Par ailleurs, estime encore l’organisation patronale, ces dispositions s’inscrivent « en totale contradiction avec les objectifs de : réduction de la vie chère, de développement de l’activité économique seule créatrice d’emplois, et de maîtrise de la dépense publique qui constituent les axes du programme du nouveau Président de la République et elles révèlent l’urgence de la définition d’une nouvelle politique de développement de nos Outre-Mer fondée sur plusieurs axes :  la relance des programmes d’investissements publics avec une hiérarchisation des priorités et une bancarisation des créances publiques, ou encore le soutien des initiatives d’anticipation dans les secteurs porteurs et créateurs d’emplois (production agricole, mer, digital, tourisme, silver économie…), et la stabilisation des prélèvements obligatoires, voire leur réduction aux niveaux des économies concurrentes.

A cet effet, l’UDE en appelle à « une mobilisation de tous les acteurs dans la préparation des états généraux des OutreMer annoncés par le Chef de l’Etat, et à la nomination sans délai d’un Haut-Commissaire ou Délégué en charge de la préparation de ces états généraux et de leur déclinaison territoriale ».

Tags (Étiquettes)
Rubrique

À lire également