URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/economie/plusieurs-elus-mecontents-du-contenu-de-larrete-de-catastrophe-naturelle RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Plusieurs élus mécontents du contenu de l'arrêté de catastrophe naturelle

L'arrêté portant reconnaissance pour la Guadeloupe de l'état de catastrophe naturelle a été publié cette nuit au Journal Officiel. Le premier ministre, Edouard Philippe l'avait annoncé en milieu de semaine, mais visiblement son contenu ne plaît pas à tout le monde.
Par Christophe Langlois
Par Christophe Langlois
Image
Les Saintes durement éprouvées par Maria
légende image principale
Les Saintes durement éprouvées par Maria

L'arrêté portant reconnaissance pour la Guadeloupe de l'état de catastrophe naturelle a été publié cette nuit au Journal Officiel. Le premier ministre, Edouard Philippe l'avait annoncé en milieu de semaine, mais visiblement son contenu ne plaît pas à tout le monde. En effet, si il prend bien en compte pour toutes les communes de l'archipel  "les calamités liées à la houle et aux inondations, il restreint, déplore Hélène Vainqueur Christophe, la député de la 4è circonscription, en revanche les dommages liés aux vents cycloniques aux seules communes de Terre de Bas et de Terre de Haut, alors que des vents puissants et ravageurs ont touché toutes les autres communes de l'archipel."  Le maire de Trois-Rivières, Jean-Louis Francisque sur l'antenne de RCI ce dimanche matin a regretté lui aussi que les communes du Sud Basse-Terre soit écartées. Un autre maire, Laurent Bernier s'est exprimé sur le sujet. Le maire de Saint-François n'a pas mâché ses mots sur Twitter :

Le tweet de Laurent Bernier

 

Retrouvez le communiqué d'Hélène Vainqueur-Christophe

"Je viens de prendre connaissance, avec une certaine stupéfaction, du contenu de l'arrêté portant reconnaissance pour la Guadeloupe de l'état de catastrophe naturelle publié cette nuit au Journal officiel. Certes, le Premier ministre a tenu parole en signant cet arrêté au plus vite. Mais, je dois faire part de ma grande incompréhension, et même de mon indignation, quant au périmètre retenu par le Gouvernement pour cet arrêté. En effet, si celui-ci concerne bien toutes les communes de notre archipel pour les calamités liées à la houle et aux inondations, il restreint en revanche les dommages liés aux vents cycloniques aux seules communes de Terre de Bas et de Terre de Haut, alors que des vents puissants et ravageurs ont touché toutes les autres communes de l'archipel.
Cette rédaction scandaleusement restrictive risque de compliquer singulièrement les démarches des personnes sinistrées par les vents cycloniques auprès de leur compagnie d'assurance.
Je demande donc au Gouvernement de revoir sa copie et de permettre des conditions d'indemnisation justes aux nombreux foyers et acteurs économiques sinistrés par l'ouragan Maria de catégorie 5 qui a touché la Guadeloupe dans la nuit du 18 au 19 septembre 2017."

Rubrique
Compte Twitter auteur
@boisergent

À lire également