URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/economie/sauvegarde-du-patrimoine-des-jeux-de-hasard-pour-financer RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Sauvegarde du patrimoine : des jeux de hasard pour financer

A l'occasion d'une réception des porteurs de projets sélectionnés, l'Elysée a officiellement lancé hier le "loto du patrimoine" pour financer la restauration et la réhabilitation des monuments considérés "en péril". 17 sites Outre-mer sont concernés.
Par Aline Druelle
Par Aline Druelle
Image
L'Elysée a officiellement lancé hier le "loto du patrimoine" pour financer la restauration et la réhabilitation des monuments considérés en péril
légende image principale
Présentation du "loto du patrimoine" dans la salle des fêtes de l'Elysée (©AD)

"Arrêtons de considérer le patrimoine comme un coût budgétaire mais comme un investissement pour l'avenir", défendait Stéphane Bern ce jeudi dans la cour de l'Elysée. L'animateur télé, chargé de mission par le président Macron, martelait aussi que "le patrimoine, c'est l'affaire de tous" pour inciter et convaincre du bien-fondé de l'opération menée en collaboration avec la Française des Jeux.

En plus du mécénat d'entreprises, de financements participatifs, des jeux "Mission Patrimoine" vont ainsi être lancés en septembre : un super Loto de 13 millions d'euros et des tickets de grattage -trois exemplaires ont été créés-, vendus à 15 euros l'unité et pouvant aller jusqu'à un gain d'1,5 millions.
 

L'Elysée a officiellement lancé hier le "loto du patrimoine" pour financer la restauration et la réhabilitation des monuments considérés en péril
Stéphane Bern présente les jeux à gratter proposés dès septembre, où la Maison d'Aimé Césaire figure (©AD)


269 projets ont été sélectionnés dans toute la France, dont 18 "emblématiques" qui verront tout leur financement pris en charge. Cinq sont en Outre-mer : l'Habitation Bisdary de Gourbeyre, la Maison d'Aimé Césaire à Fort de France, la Maison du receveur des Douanes à Saint-Laurent du Maroni (Guyane), la Maison Rouge à Saint-Louis (Réunion) et l'ancienne sucrerie Soulou de M'Tsangamouji (Mayotte).

Mais 12 autres sites Outre-mer (voir la liste ci-dessous) bénéficieront de financements grâce à ce loto du patrimoine et d'autres financements trouvés. Comme l'Habitation Routa au Lamentin, en Guadeloupe, la Maison Telle au Saint-Esprit et le Fort de l'Ilet à Ramiers aux Trois-Ilets, en Martinique.

Au terme de cette première opération de sauvetage des monuments, les responsables espèrent avoir récolté entre 15 et 20 millions d'euros mais souhaitent aussi réussir à mobiliser et sensibiliser la population pour que chacun s'engage pour la sauvegarde du patrimoine national.

 



Quels sont les sites et projets retenus pour ce "loto du patrimoine" en Outre-mer ?



MARTINIQUE

-Maison d'Aimé Césaire (Fort de France), monument "emblématique"
-Fort de l’Ilet à Ramiers (Trois-Ilets)
-Maison Telle (Saint-Esprit)


GUADELOUPE

-Habitation Bisdary (Gourbeyre), monument "emblématique"
-Habitation Routa (Lamentin)


SAINT-MARTIN 

-Plantation Mont Vernon

SAINT BARTHELEMY

-Clocher suédois à Gustavia


GUYANE 

-Maison du receveur des douanes (Saint-Laurent-du-Maroni), monument "emblématique"
-Bagne des Annamites (Montsinéry-Tonnegrande)
-Camp des Hattes (Awala Yalimapo)
-Maison traditionnelle à Kaw (Regina)
 

REUNION

-Domaine de Maison Rouge (Saint-Louis), monument "emblématique"
-École Saint-Charles (Saint-Pierre)
-Hôtel Laçay (Saint-Paul)
-Kiosque de la Villa Folio (Hell-Bourg)


MAYOTTE

-Sucrerie Soulou (M’Tsangmouji), monument "emblématique"
-Ancienne caserne (Dzaoudzi)

Rubrique
Compte Twitter auteur
@AlineDruelle

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également