URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/economie/un-plan-daction-regional-pour-augmenter-lattractivite-touristique-de-la-soufriere-et RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Un plan d’action régional pour augmenter l’attractivité touristique de la Soufrière et des chutes du Carbet

Ce mercredi 26 avril 2017, le Président de la Région Guadeloupe, Ary Chalus se rend au siège du Parc National de la Guadeloupe pour y rencontrer son Président, Ferdy Louisy. Ils se rendront ensuite à la Soufrière puis aux Chutes du Carbet en présence du Maire de Capesterre Belle-Eau, Joël Beaugendre. Ce déplacement s’inscrit dans le prolongement des engagements de l’exécutif en matière d’aménagement et de valorisation de notre patrimoine naturel.
Par Rédaction RCI-Guadeloupe
Par Rédaction RCI-Guadeloupe
Image
Carbet
légende image principale
Des aménagements nécessaires

La Collectivité régionale entend renforcer son partenariat avec le Parc national à travers une convention visant à développer davantage un tourisme durable. Lors de cette première rencontre, les trois principaux axes de cette convention seront abordés : Le renforcement de l’accueil et de l’information touristiques, le développement de la qualité des prestations touristiques, et enfin la maîtrise des flux de fréquentation sur les sites naturels. L’ambition est d’aménager et de valoriser en priorité les deux sites les plus touristiques de Basse-Terre : le volcan de La Soufrière et les Chutes du Carbet.

Concernant La Soufrière, sur 10 ans, le Parc national a comptabilisé environ 970 000 visiteurs. Afin de renforcer la fréquentation du site et d’améliorer la qualité de l’accueil, la Région et le Parc mettront en place des services permettant d’améliorer l’accueil des touristes tels qu’un point d’informations, des sanitaires et une boutique de souvenirs.

Pour les Chutes du Carbet, sur 10 ans, le Parc national a comptabilisé 1,04 million de visiteurs pour la 2e chute. Les infrastructures de cette chute seront rénovées pour un montant prévisionnel de 200 000 €. Il s’agira d’améliorer la qualité de la visite notamment à travers la mise en place d’une plateforme d’observation de la chute. Depuis 2007, le Parc national en tant que Maître d’ouvrage, avec l’accompagnement de la Région, du Département et de l’Europe a investi près de 700 000 € pour les espaces naturels du territoire de Saint-Claude. Il s’agit notamment de la rénovation du bassin des Bains Chauds du Matouba, de la rénovation du sentier du Pas du Roy et des abords du bassin des Bains Jaunes. Par ailleurs, 1 320 000 € ont été investis sur les espaces naturels du territoire de Capesterre Belle-Eau.

Rubrique
Autres articles recommandés
Culture
-   
Strasbourg
Distinction européenne pour le Mémorial ACTe
Le Centre caribéen d'expressions et de mémoire de la traite et de l'esclavage s'est vu remettre à Strasbourg, le prix européen du...
Réactions

À lire également