Des collégiens de Dillon réalisent un film contre le harcèlement

Des collégiens du collège Dillon 2 ont pensé et réalisé un court métrage sur le harcèlement scolaire. Le film a été diffusé mercredi matin au Grand Carbet du Parc Culturel Aimé Césaire.
Par Karl Lorand et Aude Sioul-Tidas
Par Karl Lorand et Aude Sioul-Tidas
Image
harcèlement main
légende image principale
©Archives RCI Martinique

"L'alliance qui sauve", c'est le titre du court métrage réalisé par les élèves du collège Dillon 2. Leur oeuvre a été diffusée mercredi sous le Grand Carbet du Parc Culturel Aimé Césaire devant Didier Laguerre, le maire de Fort-de-France, Cécile Hubert, le référent harcèlement au rectorat, leurs camarades et leurs familles.

Ce projet à en fait vu le jour en 2012. Ce sont Marie-Françoise Rodap, la vice-présidente du club Inner Wheel (club féministe) et la principale de l’époque, Guylène Honoré qui ont lancé ce projet. Il s'agissait au départ de promouvoir la paix dans l'établissement. La thématique du harcèlement s'est tout simplement imposé aux élèves à la suite d'un cas survenu au sein du collège.

Après 4 ans de travail, les élèves qui ont débuté ce programme en 6e et son désormais en lycée en classe de Seconde, ont pu montrer le produit de leurs efforts à leur entourage.

Le reportage de Aude Sioul-Tidas :

Tags (Étiquettes)
Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également