URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/faits-divers/535-infractions-relevees-lors-du-week-end-de-lascension RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

535 infractions relevées lors du week-end de l’Ascension

Les gendarmes n'ont pas chômé durant le week-end de l'ascension. 12 contrôles ont été effectués sur les routes de Martinique. Au total 535 infractions au code de la route ont été constatés par les forces de l'ordre.
Par Karl Lorand et Pascal Lavenaire
Par Karl Lorand et Pascal Lavenaire
Image
contrôle gendarmerie
légende image principale
12 opérations de contrôle ont eu lieu sur les routes de Martinique. ©Gendarmerie Nationale

Le bilan des contrôles routiers de ce dernier week-end prolongé du mois de mai est assez édifiant. Face à l'hécatombe survenue sur nos routes durant ce mois, 5 morts, les autorités avaient déployé les grands moyens.

Une centaine de gendarme était en faction sur les routes et 12 opérations de contrôle ont été effectuées tout au long du week-end prolongé.

535 infractions dont 22 délits ont été relevées, le reste étant des contraventions.

Dans le détails, on compte 23 retraits de permis immédiats et 58 véhicules ont été immobilisés. 

Les gendarmes ont également constaté 28 conduites sous l’emprise d’un état alcoolique dont 17 délits, 1 conduite sous l’emprise de stupéfiant, 44 excès de vitesse et 157 clichés par contrôle sanction automatisée (CSA – radar mobile), 15 défauts de permis de conduire, 18 défauts d'assurance, 78 non ports de la ceinture, 24 non ports du casque, 27 usages du téléphone au volant, 26 règles de priorité, 3 refus d'obtempérer, 114 infractions diverses (règles administratives, équipement des véhicules,…)

"Ce qui doit interpeller chacune et chacun d'entre nous, c'est le nombre de tués sur les routes en Martinique qui s'élève à 16 contre 14 l'an passé à la même époque. La situation s'est dégradée. C'est une responsabilité collective à laquelle nous devons faire face. C'est le sens de ces 12 opérations de contrôle qui ont été menées tout au long du week-end de l'Ascension", a déclaré Fabrice Rigoulet-Roze, préfet de Martinique.

Rubrique

À lire également