URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/faits-divers/affrontements-entre-bandes-devant-le-tribunal RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Affrontements entre bandes devant le tribunal

Audience tendue, hier mardi, au tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre... Un individu de 25 ans était présenté en comparution immédiate pour des violences armées survenues au Gosier ce weekend. Sauf qu'aucune preuve n'a été retenue concernant son implication présumée dans les coups de feu qui visait un jeune d'une autre bande. Le prévenu a donc été relaxé et libéré. Ce qui a provoqué quelques affrontements entre soutiens respectifs, devant le Palais de Justice. La police a du faire appel à des renforts pour disperser la foule.
Par Rinsy Xieng
Par Rinsy Xieng
Image
Palais de justice de Pointe-à-Pitre bagarre de bandes
légende image principale
Image d'illustration. DR

Relaxe pure et simple faute de preuves, ce qui n’a pas plu à certains jeunes dans l’assistance…

Dimanche dernier, des coups de feu sont tirés dans un quartier du Gosier. Juste avant une bagarre avait éclaté entre deux jeunes pour une dette de 120€. Après les poings, les armes. Sauf qu’en l’espèce, l’individu soupçonné d’avoir ouvert le feu a toujours nié. Ce serait un autre de la cité, mais, il ne veut pas dire qui par peur de représailles.

 "Vous encourez jusqu’à 10 ans de prison a indiqué le juge, c’est à vous de choisir"…

Même si personne n’a été blessé, une voiture a toutefois reçu trois impacts de plombs, la propriétaire s’est constituée partie civile en espérant être dédommagé.

 Pour le procureur, rien n’est établi dans cette affaire, aucune arme n’a été retrouvée lors des perquisitions, pas de traces de poudre sur les vêtements non plus, donc difficile d’accuser le prévenu.

Seul son adversaire avec qui il s’est battu, qui lui-même ne serait pas tout à fait clair, le met en cause, ce n’est pas suffisant pour condamner.  On ne saura donc jamais vraiment qui a tiré ce soir là. Le ministère public a demandé une simple amende pour les coups de poings donnés juste avant… 200€.

 Notez que des échauffourées ont, à la sortie du tribunal éclaté, entre les soutiens des deux parties.  La police a dû disperser la foule et faire appel à des renforts. Un conflit entre bandes qui risque de se poursuivre. Qui sait au-delà des murs du palais de Justice ces prochains jours…

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également