URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/faits-divers/avec-une-semaine-de-plus-ils-nauraient-pas-survecu-shawn-mcguff-capitaine-de RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

"Avec une semaine de plus, ils n'auraient pas survécu", Shawn McDuff, capitaine de l'Adventure of The Seas

[Exclusivité RCI] Shawn Mc Duff, le capitaine américain de l'Adventure of the Seas, raconte comment il a retrouvé Ismaël Némorin et Ritchie James au milieu de la mer des Caraïbes le 12 juin 2017. Les deux hommes ont dérivé durant trois semaines à bord de la yole Loyauté.
Par Karl Lorand et Daniel Zobéïde
Par Karl Lorand et Daniel Zobéïde
Image
Shawn Mc Guff adventure of the seas
légende image principale
Shawn Mc Guff, le capitaine de l'Adventure of The Seas. ©D.Z/RCI Martinique

De passage en Martinique avec son navire de croisière, l'Adventure of the Seas, Shawn Mc Duff a décrit la découverte du Martiniquais et Sainte-Lucien portés disparus en mer durant trois semaines. Ismaël Némorin et Ritchie James ont été retrouvé en pleine mer des Caraïbes à 800 kilomètres de côtes de la Martinique.

"Nous naviguions de San Juan (Porto Rico), notre port d'attache à Curaçao. Nous avions un jour en mer pour faire la traversée. Le matin l'équipe du pont a remarqué quelque chose dans la mer devant nous. Quelque chose d'inhabituelle. Nous avons dévié la route du bateau pour voir de plus près", commence Shawn Mc Guff.

"Quand on s'est approché on s'est dit que c'était une petite embarcation. L'officier m'a appelé sur le pont pour que je regarde moi même. J'ai confirmé qu'il s'agissait d'un petit bateau", raconte le capitaine.

L'équipage du bateau de croisière se prépare alors à aller regarder de plus près ce qui se passe au milieu de nulle part. "Nous avons mis en place une équipe pour aller vérifier. En nous approchant, nous avons vu une personne à bord qui portait un gilet de sauvetage et qui faisait des signes. Ils faisaient des signaux de détresses. Nous leur avons proposé une assistance. Nous avons respecté un protocole de sécurité. Nous sommes restés à 1 mile du bateau et nous avons envoyé un canot de sauvetage. En approchant, mon officier a vu deux personnes sur le bateau. Visiblement, ils avaient dérivé depuis un certain temps, apparemment trois semaines selon leurs dires", relate Shawn Mc Duff.

"Ils étaient déshydratés"

Un premier contact est alors établi en pleine mer. "Nous avons parlé avec eux. Nous nous sommes assurés qu'il n'y avait de menace pour nous. Nous leur avons alors offert d'embarquer sur le canot de sauvetage et de les ramener sur le navire de croisière. Ils ont accepté avec joie", se souvient le capitaine du bateau de croisière.

Et d'ajouter : "en effet, ils dérivaient depuis un moment sans manger ni boire. On les a ramené sur le paquebot. L'équipe de sécurité était là pour les accueillir pour s'assurer que tout allait et qu'il n'y avait pas de menaces pour l'équipage et les passagers. L'équipe médicale était également présente puisqu'ils étaient en mer depuis un long moment".

>>> (Ré)écoutez le témoignage d'Ismaël Némorin à son arrivée à Curaçao <<<

"Ils étaient visiblement déshydratés. Ils disaient qu'ils buvaient de l'eau de pluie. Ils ont dit qu'ils ont essayé d'attraper des poissons mais ils n'avaient pas grand chose ni à boire ni à manger à bord sous le soleil chaud de la mer des caraïbes", se rappelle Shawn Mc Duff

Le capitaine précise : "ils étaient heureux d'être à bord et d'être pris en charge par l'équipe médicale. Nos médecins se sont bien occupés d'eux. Ils ont été allongés et mis sous perfusion. Le médecin qui les a examiné a dit qu'avec une semaine de plus, ils n'auraient pas survécu.​​​​​​".

L'Adventure of the Seas reprend alors sa route vers Curaçao. Le capitaine en profite alors pour contacter les garde-côtes de l'île. Sainte-Lucie et la Martinique sont également alertées "pour informer les familles".

Une fois arrivés à Curaçao, les deux rescapés sont remis aux autorités de l'île "dans une condition de santé correcte" indique Shawn Mc Duff.

"La mer est un immense désert"

Pour le capitaine les deux hommes ont eu de la chance dans leur malheur. "La mer est comme un immense désert. C'est un espace immense. La possibilité de voir quelque chose de petit sur l'océan est très limitée, surtout la nuit. Beaucoup de bateaux ont pu passer à côté d'eux la nuit. C'est parce que mon second était vigilant. Ces deux hommes ont eu vraiment beaucoup de chance. Si ça avait été un peu plus tard ou un peu plus tôt on ne les aurait pas vu et ils auraient continué à dériver. Ils ont eu beaucoup de chance parce que nous étions au bon endroit, au bon moment et que l'équipe de pont était en alerte", affirme Shawn Mc Duff.

Vous pourrez écouter cette interview à dans notre journal de 18 heures en direct sur RCI.

Rubrique
Autres articles recommandés
Faits Divers
-   
Martinique
"Nous avons vu une quinzaine de bateaux passer près de nous sans nous voir", raconte Ismaël Némorin
[Exclusivité RCI] Ismaël Némorin, 26 ans, a été récupéré en mer par un bateau de croisière à 800 kilomètres des côtes de la Martin...
Réactions
Faits Divers
-   
Vauclin - Martinique
Disparitions inquiétantes en mer
Deux hommes sont portés disparus depuis plus d'une semaine. Partis le vendredi 19 mai 2017, les deux hommes n'ont donné aucun sign...
Réactions
Faits Divers
-   
Martinique
La yole vauclinoise Loyauté retrouvée avec deux occupants à bord
Deux personnes ont été retrouvées à 800 kilomètres de côtes de la Martinique sur la yole Loyauté ce lundi (11 juin 2017). Leur ide...
Réactions

À lire également