URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/faits-divers/crimes-comment-sont-traites-les-indices RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Crimes : comment sont traités les indices ?

Grâce aux nombreuses investigations menées sur le véhicule de Francette les enquêteurs ont pu déceler les empreintes d'un individu qui par le passé a beaucoup fréquenté la famille de cette dernière. En Martinique, quelles structures scientifiques traitent les affaires de ce genre?
Par Karl LORAND
Par Karl LORAND
Image
Deux structures scientifiques et techniques traient les enquêtes criminelles en Martinique. Dans les cas où la {{P}}olice {{J}}udiciaire en prend la charge, des agents préleveurs remettent les expertises criminelles au responsable de la {{PJ}}. Ces prélèvements sont ensuite envoyés en France métropolitaine : au laboratoire de Lyon, à l'INPS de Marseille, à celui de la Gendarmerie, ou encore à des laboratoires privés. A la gendarmerie, ils disposent d'une cellule d'identification criminelle. 5 techniciens sont formés à {{IRCGN}} de Fontainebleau; ces experts travaillent à charge et à décharge grâce à 2 équipements mobiles. Sur la scène de crime, ils définissent un périmètre de sécurité pour ne pas polluer les lieux et procèdent systématiquement aux constations. Ainsi prélèvements et photos sont placés sous scellés avant d'être acheminés dans le but d'être étudiés. En clair, très peu d'analyses se font en Martinique. Les analyses faites en France concernent les examens toxicologiques et ces résultats prennent en moyenne trois semaines. Pour l'ADN c'est beaucoup plus rapide, dans le cas d'autopsie, les prélèvements sont envoyés au laboratoire de Marseille et reviennent très rapidement.
Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également