URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/faits-divers/des-tirs-dans-un-cimetiere-en-pleine-soiree-de-toussaint RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Des tirs dans un cimetière en pleine soirée de Toussaint

La nuit dernière, nuit de Toussaint marquée par une violente intrusion dans le cimetière du Lamentin. Un homme armé d'un pistolet a ouvert le feu devant des dizaines de personnes venues se recueillir sur des tombes. Les forces de l'ordre ont dépêché une patrouille et le suspect a été interpellé. Il en voulait semble t-il à son ex compagne présente sur les lieux.
Par Rinsy Xieng
Par Rinsy Xieng
Image
Cimetière illustration
légende image principale
Cimetière illustration

Décidément, même les jours de recueillement ne sont pas respectés. Peu avant minuit, un individu a débarqué dans le cimetière du Bourg avant de sortir une arme, il a tiré des coups de feu, heureusement en l'air, sans faire de blessé. Une dizaine de personnes venues déposer des bougies sur les tombes de leurs proches, était encore présente à cette heure tardive, créant vous l'imaginez bien, une légère panique.

Alcoolisé et armé

Les gendarmes ont immédiatement été avertis et se sont rendus sur place mais l'homme avait déjà pris la fuite. En interrogeant les témoins, son identité a rapidement été établie. Et alors que les militaires s’apprêtaient à entamer des recherches, le suspect s'est à nouveau présenté à l'entrée, cette fois ci sans pistolet mais dans état d'ébriété apparent. Âgé de 35 ans, il a de suite été interpellé puis conduit en cellule de dégrisement à la brigade, il fait depuis l'objet d'une garde à vue.

Des violences conjugales antérieures

Selon les premiers éléments, le trentenaire serait venu régler des comptes avec son ex compagne, présente dans ce cimetière du Lamentin. Déjà connu pour des violences conjugales antérieures, il comptait intimider la victime, une fois de plus. Pour l'heure, les auditions se poursuivent afin de déterminer ses réelles intentions et les suites à donner à cet acte malveillant, en pleine soirée de prières et de de deuil.

 

 

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également