URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/faits-divers/le-lilis-bar-ferme-cinq-jours-sur-ordre-de-la-prefecture RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Le Lili's Bar fermé cinq jours sur ordre de la préfecture

Les propriétaires du bar de plage l'ont annoncé eux-mêmes sur leur page Facebook. Le Lili's Bar est sous le coup d'une fermeture administrative de 5 jours suite à des contrôles d'alcoolémies réalisés sur des clients qui sortaient de l'établissement. Nous avons pu consulter l'arrêté de la préfecture.
Par Dominique Girault (édition : Karl Lorand
Par Dominique Girault (édition : Karl Lorand
Image
lili's bar de plage
légende image principale
Le bar Le Lili's fait aussi office de restaurant. Il rouvrira ses portes le 22 juillet 2017. ©Lili's Facebook

Il aura fallu la multiplication du nombre de cas et des procédures pour que cette fermeture administrative de cinq jours soit prononcée à l’encontre du bar de plage de l’Anse Gouraud. 

Le premier cas grave date du 16 janvier dernier. Ce jour là, à 23 h 30, les gendarmes interpellent un automobiliste circulant sur la RN2, tous feux éteints. Contrôlé avec un taux d’alcoolémie de 1, 20 gramme d’alcool par litre de sang (alors que le taux maximum autorisé est de 0.5), l’homme a expliqué sortir du Lili’s où il avait consommé plusieurs cocktails. Une version que confirmera la barmaid de l'établissement lors de son audition.   

Un accident matériel le 30 mars 2017                     

Deuxième incident cette fois ci le 30 mars 2017. Ce soir là, les gendarmes effectuent un contrôle d'alcoolémie sur un homme qui vient d’avoir un accident matériel. Il est une heure du matin. Celui-ci explique avoir consommé de la bière au Lili’s sans discontinuer de 19 h à minuit, sans que les employés ne s’en inquiètent. Son taux d'alcool dans le sang est de 1,21 gramme.

Des faits qui ne surprennent pas des gendarmes. Les forces de l’ordre interviennent fréquemment au Lili’s pour des troubles à l’ordre public. Plusieurs injonctions ont été adressées aux gérants qui reconnaissent la gravité des faits qui leur sont reprochés. L’article L.3352-2 du code de la santé publique précise en effet « qu’il est interdit de donner à boire à des personnes manifestement ivres ou de les recevoir ». Une obligation qui devrait être respectée dorénavant. Premier test : ce week-end avec la réouverture du Lili’s.

À noter que dans les motivations avancées par la préfecture, on trouve également une non-conformité administrative relative à l'exploitation de l'établissement.

Le message posté par la direction du Lili's :

Post facebook de la page Lilisbeachbar
Post facebook de la page @Lilisbeachbar

 

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également