URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/faits-divers/les-vols-de-bateaux-en-recrudescence RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Les vols de bateaux en recrudescence

Les plaisanciers sont de plus en plus victimes de vols de bateaux. Les propriétaires remuent souvent ciel et terre pour retrouver leurs embarcations. Une page facebook pour faciliter la recherche des bateaux a même été créée.
Par Cédric Catan (édition : Karl Lorand)
Par Cédric Catan (édition : Karl Lorand)
Image
bateau volé vador
légende image principale
Vador a été volé dans la nuit du 17 au 18 juillet 2017.

Auparavant, les cibles des voleurs étaient souvent les moteurs, les annexes ou même les yoles de pêcheurs. Depuis quelques années, certains malfaiteurs n’hésitent pas à s’attaquer aux bateaux de plaisance. Le sud de l'île est particulièrement touché par ce phénomène.

Dans le milieu c'est souvent le branle bas de combat pour retrouver leurs embarcations. "On a remué presque ciel et terre. J'ai même poussé jusqu'à louer un petit avion pour survoler la mer pour mettre toutes les chances de mon côté. On a rien vu du tout. On a fait jouer les contacts qu'on a sur l'île et hors de l'île mais pour l'instant on a pas d'informations", raconte Serge dont le bateau a été volé en mer, le 18 juillet dernier aux Salines à Sainte-Anne.

Ce bateau blanc avec l’inscription Vador sur la coque a peut-être déjà changé d’allure. C’est ce qu’a vécu David dont l’embarcation a été dérobée et repeinte. Mais fort heureusement après avoir mobilisé ses contacts notamment par le biais des réseaux sociaux, il a pu au bout de quelques jours revoir son bateau.

"Je vais au canal et je vois le bateau attaché à un cocotier. Je ne l'ai presque pas reconnu parce qu'il y a beaucoup de transformation dessus. Je pense que c'était pour maquiller parce que il y avait une autre immatriculation. Mais comme j'ai fait des travaux avec un ami dessus j'ai reconnu l'arrière du bateau. Je savais que j'allais le retrouver", explique David, soulagé.

Petit ou grand bateau, rien n’arrête les cambrioleurs. Pour preuve, certains se sont même attaqués à Sybille, le petit bateau de sécurité du club nautique du Vauclin. Alors à l'approche du tour des yoles la vigilance est plus que jamais de mise.

Tags (Étiquettes)
Rubrique

Commentaires

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également