URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/faits-divers/simulation-dintervention-suite-une-tuerie-de-masse-bouillante RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Simulation d’intervention suite à une tuerie de masse à Bouillante

Un exercice grandeur nature mobilisant les forces spéciales de la gendarmerie nationale a été déclenché peu après 14h mercredi 5 juillet, à Bouillante, au centre de vacances de l’UCPA. Il s’agissait pour les gendarmes d’élite de répéter les gestes et développer les bons réflexes, en cas de prise d’otages, d’acte terroriste ou encore de tuerie de masse.
Par Thierry Fundéré
Par Thierry Fundéré
Image
simulation de prise d'otage à Bouillante
légende image principale
Simulation d’intervention à Bouillante

Pour réagir avec efficacité dans l’éventualité d’une tuerie de masse, la gendarmerie de la Guadeloupe poursuit sa montée en puissance. C’est ainsi qu’un exercice grandeur nature a été mis en œuvre ce mercredi 5 juillet 2017 à 14h00, à Bouillante. L'opération a mobilisé environ 80 fonctionnaires dont un démineur.

Le scénario était le suivant : « des coups de feux retentissent au sein du centre de vacances de l’UCPA de Bouillante où résident une cinquantaine de vacanciers. Ces coups de feux laissent présager le déroulement d’une tuerie de masse à l’intérieur de l’établissement. S’en suit un mouvement de panique des résidents qui tentent de fuir les lieux ».

Des effectifs de gendarmerie parfaitement préparés à faire face à ce genre de situation

Cet exercice a été mis en œuvre dans le cadre de la préparation des forces de gendarmerie face à une tuerie de masse. En effet, la menace terroriste qui touche aujourd’hui le territoire français est au plus haut. Les outre-mer, et la Guadeloupe en particulier, ne peuvent rester indifférents face à cette situation. C’est pourquoi des exercices sont régulièrement menés par les unités de gendarmerie pour permettre de parfaire l’entraînement de ses forces.

Afin de garantir le déroulement des opérations dans les conditions les plus réelles, il avait été demandé aux médias locaux, de ne rien communiquer au public en amont de cet exercice.

 

...
Rubrique

À lire également