URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/faits-divers/un-infirmier-escroc-presume-refugie-en-guadeloupe RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Un infirmier, escroc présumé, réfugié en Guadeloupe

Un infirmier du Gard (Sud de la France) refugié chez nous, est soupçonné d'avoir commis une escroquerie aux organismes sociaux pour un montant total de près d’un million d’euros ! Le suspect a été placé en garde à vue ces derniers jours à la DIPJ des Abymes. Remis en liberté sous contrôle judiciaire, le professionnel de santé devrait par la suite être convoqué dans l’hexagone.
Image
Infirmier escroc illustration
légende image principale
Infirmier escroc illustration

L’homme âgé d'une cinquantaine d'années et résidant depuis peu en Guadeloupe, a été placé en garde à vue jeudi matin par les enquêteurs de la police judiciaire du Morne Vergain. Il est soupçonné d'avoir entre 2011 et 2015 commis une escroquerie aux organismes sociaux pour un montant de 931 000 € précisément. Le mode opératoire présumé: il aurait surfacturé des soins alors qu'il travaillait en tant qu'agent dans un établissement pour personnes âgées situé près de Nîmes, dans le sud de la France.

Selon nos confères du Midi-Libre, les premiers éléments de l'enquête auraient également mis en relief des falsifications de documents, des ordonnances qui auraient permis de tromper plusieurs administrations dont la Caisse Primaire d’Assurance Maladie qui serait victime d'un préjudice de 545 000 €, d'autres organismes comme la Mutualité Sociale Agricole ou la caisse militaire seraient également concernés par cette fraude.

Toujours selon la presse régionale, sans nouvelle du suspect, la justice aurait décidé de saisir sa maison en attendant de retrouver le mis en cause qui s'était fait discret. Chose faite aujourd’hui par les enquêteurs des Abymes qui agissent désormais sous commission rogatoire d’un juge du Gard. Après plusieurs heures d’audition, l’intéressé dont l’infraction financière ne nécessite, semble t-il, pas de détention provisoire, a été remis en liberté sous contrôle judiciaire, il fait donc l’objet d’une surveillance accrue avant sa convocation prochaine devant la juridiction compétente.

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également