URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/faits-divers/un-suspect-mis-en-examen-dans-lenquete-sur-le-meurtre-dun-docker-en-2016 RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Un suspect mis en examen dans l'enquête sur le meurtre d'un docker en 2016.

L'enquête sur le meurtre d'Auguste Gabriel-Régis en février 2016 a connu un rebondissement à l'occasion d'un faits-divers à Dillon en milieu de semaine.
Par PASCALE LAVENAIRE
Par PASCALE LAVENAIRE
Image
Enquête en cours

Le vol à main armé survenu à Cité Dillon à Fort de France mercredi soir (20 mars) avec la prise en charge d'un homme blessé au pied, puis placé en garde à vue, a permis de faire progresser une autre enquête ouverte en février 2016 suite au meurtre d'un docker,  Auguste Gabriel-Régis. Pour rappel, d'autres individus au nombre de 4 probablement, sont repartis dans le véhicule de l'homme blessé. La voiture a été retrouvée par la suite brûlée, à la ZAC de l'Etang Z'Abricot.

Les enquêteurs ont établi que l'homme d'origine sainte-lucienne touché par balle au niveau du pied était recherché dans le cadre d'une commission rogatoire d'un magistrat instructeur de la JIRS (Juridiction Interrégionale Spécialisée) de Fort-de-France. Les investigations portaient depuis 3 ans sur le meurtre le 2 février 2016 d'Auguste Gabriel-Régis. 

Voilà qui explique le placement en garde à vue par la Police Judiciaire du suspect, âgé de 50 ans. L'homme est déjà connu de la justice. Il a été condamné en 2005 en Guadeloupe à 7 années de prison pour trafic de stupéfiants, détention d'armes et association de malfaiteurs. 

Lors de sa garde à vue l'homme a contesté être le meurtrier d'Auguste Gabriel-Régis, affirmant qu'il n'était pas en Martinique au moment des faits en 2016. 

A l'issue de la garde à vue, et au regard des éléments du dossier, le juge a signifié au suspect sa mise en examen pour meurtre en bande organisée, destruction volontaire par incendie en bande organisée, acquisition et détention d'armes en réunion, association de malfaiteurs. Il a été placé en détention provisoire au centre pénitentiaire de Ducos.

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
------------------------

À lire également