URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/informations-pratiques/paracetamol-attention-danger RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Paracétamol, attention danger !

Doliprane, Efferalgan, Dafalgan... Une étude britanique publiée hier mardi 3 mars pointe du doigt les risques de cette molécule pourtant délivrée sans ordonnance. Le paracétamol présenterait de nouveaux effets indésirables. La surconsommation de paracétamol augmenterait de 20% le risque de maladies cardiovasculaires selon la revue scientifique « Annals of the rheumatic diseases ».
Par Karl LORAND
Par Karl LORAND
Image

Une nouvelle étude pointe du doigt les dangers du paracétamol à forte dose ! En effet, les personnes qui absorbent tous les jours du paracétamol à forte dose - 3 doliprane 1000 par jour par exemple - et ce pendant plus de deux semaines, s’exposent à des risques importants.

On savait déjà que le paracétamol à haute dose avait des risques de toxicité pour le foie. A la pharmacie de Cluny, le paracétamol est le médicament le plus vendu et ce malgré les risques. « On vend énormément de paracétamol ! En février on a vendu toutes boîtes confondues plus de 3000 boîtes de paracétamol ! Par rapport à la grippe on en a vendu davantage… Mais nous pensons que les gens abusent vraiment du paracétamol, il y a un risque pour le foie, il y a un risque pour le cœur...Tout médicament reste un danger ! » a expliqué Mauricette Téphite, préparatrice en pharmacie.

Dans les rayons de l'officine, on trouve ceux qui consomment du paracétamol pour soigner les petits maux du quotidien... « Dès que j’ai un mal de tête j’ai tendance à me tourner vers ces produits là » indique Sylvie, une habituée. Et puis il y a les autres comme Sonia - radicalement anti-médicaments - qui préfèrent guérir tout seul. « Généralement j’attends que ça passe » explique t-elle.

Le paracétamol, anti-douleur et anti-fièvre est en vente libre, sans ordonnance. C'est le médicament le plus vendu dans le monde. En France, près de 500 millions de boites ont été vendues en 2012.

Audrey Ollon et Clara Vincent





À lire également