URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/informations-pratiques/succes-pour-les-stands-outre-mer-au-salon-de-lagriculture RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Succès pour les stands Outre-mer au Salon de l'agriculture

La 52ème édition du Salon International de l'Agriculture a fermé ses portes hier soir au parc des expositions de la porte de Versailles, à Paris. Si les visiteurs ont été un peu moins nombreux que l'an passé -691 058 contre plus de 700 000 en 2014-, les espaces consacrés aux Outre-mer ont été trés fréquentés toute la semaine.
Par Aline DRUELLE
Par Aline DRUELLE
Image
"Désolés, nous n'avons plus de pâte à bokits". Dans la file d'attente qui s'est formée dans le pavillon 3, il y a forcément des déçus. Pour sa première participation, c'est en revanche un vrai succès pour Sylviana et son équipe. "Je suis très contente mais aussi étonnée d'un tel accueil !", confiait-elle entre deux derniers pétrissages. "On m'a dit de revenir à la Foire de Paris et d'aller aussi à Nice, à Marseille...c'est vraiment différent des salons auxquels on participe en Guadeloupe, surtout au niveau logistique".

A quelques mètres, sur le stand des miels de la Martinique, c'est le même constat. "Nous avons été agréablement surpris car au début, les visiteurs étaient réticents parce qu'ils découvraient un produit qu'ils ne connaissaient pas", expliquait Romuald Nelson, en charge de la filière apicole au Parc Naturel Régional.

"C'est immense, il faudra que l'on revienne l'année prochaine pour tout voir", s'émerveillait aussi un visiteur dans les allées. Il faut dire qu'entre les épices, les fleurs, les rhums, les sirops de gingembre ou de groseille, les glaces, les crêpes aux saveurs péyi...c'est un savoir-faire riche qui a été mis à l'honneur pendant cette semaine.

Un bon bilan pour les Chambres d'agriculture

Au moment de la fermeture, la satisfaction était aussi de mise pour les responsables. "C'est un bon cru, nous avons eu une très bonne fréquentation, tant sur les stands institutionnels que sur les boutiques", se réjouissait Louis-Daniel Bertome, le président de la Chambre d'agriculture de Martinique."Tout le monde ne pouvait pas être au même endroit mais chacun a été bien identifié", a-t-il aussi précisé, en référence à la séparation des Outre-mer en deux pôles, dans deux pavillons distincts, pour cette édition 2015.

Même enthousiaste du côté de la Guadeloupe. "Très bon bilan au vu de la situation des stocks de nos stands, des prix reçus, de l'affluence qui a été constante", a indiqué le président de la Chambre d'agriculture Patrick Sellin.

Le rendez-vous est donc déjà pris pour l'année prochaine. Mais avant, un autre évènement va rassembler autour de stands d'Outre-mer dans quelques mois : la Foire de Paris, du 29 avril au 10 mai.


Aline Druelle


À lire également