URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/informations-pratiques/vers-un-syndicat-unique-de-leau RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Vers un syndicat unique de l'eau ?

Durant la grève de février 2009, une des revendications de la rue portait sur le tarif de l’eau
Par Karl LORAND
Par Karl LORAND
Image
En 2010, un audit avait été mené par les ministères de l’écologie et de l’agriculture sur l’eau en Martinique et le rapport mettait en évidence la vétusté du réseau et du rendement médiocre voire très mauvais des installations... ce qui entraînait des coûts importants pour les consommateurs ! Cet audit proposait donc en conclusion de créer une autorité unique de production, de transport, de distribution de l’eau en Martinique. {{{Comment faire aujourd'hui pour harmoniser les tarifs ? et comment améliorer la qualité du réseau en Martinique ?}}} Comment passer de 5 maîtres d’ouvrages à un seul d’ici la fin de l’année? Comment harmoniser et surtout freiner l’augmentation du prix de l’eau sur l’ensemble du territoire? voilà les problématiques auxquelles se heurtent nos élus. Depuis près de 3 ans ces derniers planchent sur ce dossier avec l’espoir d’en arriver à bout pour le début de l'année 2015.Tous les organismes en charge de la gestion de l’eau n’ont pas le même poids, la même qualité de réseau et... ne pratiquent pas les mêmes tarifs. En clair, le {{SICSM}}, le {{S}}yndicat {{I}}ntercommunal du {{C}}entre et du sur regroupe 16 communes et propose l’eau à {{2.93}} euros, le {{SCNA}}, le {{S}}yndicat {{C}}ommunal du {{N}}ord {{A}}tlantique compte lui 8 communes et propose le mètre cube à {{3.09 euros}}. Pour les habitants des 5 communes de la {{CACEM }} et de sa régie Odyssi le mètre cube d’eau coutera {{2.85euros}}. Le {{SCCNO}}, sur la côte caraïbe nord-ouest propose l’eau à {{2.87 euros}}. Enfin, la commune du Morne-Rouge, qui est relativement isolée propose le mètre cube d’eau à {{3.25 euros}}. Les disparités qui ne s’arrêtent pas là puisqu’elles se poursuivent au niveau de la déperdition de l’eau sur les réseaux. Entre le SICSM et ses 70% de rendement et Odyssi et ses 40% de rendement, on ne parle pas le même langage au niveau des investissements. {{{Gommer les différences }}} Au sein de la commission départementale intercommunale on essaye d’aplanir ces différences, mais ce n’est pas chose facile. Tous sont favorables à cette autorité unique, mais il faut encore accorder les violons sur les questions de gouvernance, de statut, de périmètre, de compétence et de calendrier. Face aux désaccords, les discussions ont même été interrompues en septembre 2013 pour ne reprendre qu’en juin 2014. Le processus a été réactivé mais les consultations de leur côté doivent reprendre. Pour l'heure, certains responsables se sont déjà fait entendre, comme le président du {{SICSM}} Gilbert Eustache. Selon ce dernier que nous avons joint il est {"impensable d’espérer un arrêté préfectoral pour la création du syndicat unique de l’eau pour janvier 2015 comme le prévoit le calendrier."} Toujours selon lui {"il faut attendre la mise en place effective de la collectivité unique et encore 2 à 3 ans avant de lancer l’autorité unique de l’eau."} C'est Louis Crusol qui a la mission de médiateur dans ce dossier. Il espère lui que pour le bien des consommateurs martiniquais, ce problème sera réglé au plus tôt.

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également