URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/informations-pratiques/waynaval-mis-le-feu-au-college-de-tartenson RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Waynaval a "mis le feu" au collège de Tartenson !

Le collège de Tartenson à Fort-de-France a célébré son carnaval mardi après-midi. Cette année le spectacle a été mis en scène et effectué par des élèves perturbateurs. En clair, c’est dans le cadre d’un projet mis en place pour les élèves turbulents en 2012 que le groupe à pied Waynaval – composé de 36 jeunes – a été crée.
Par Karl LORAND
Par Karl LORAND
Image
La préparation du spectacle a démarré depuis le mois de novembre 2014. Les élèves se sont entraînés avec Tanbou Bo Kannal et mardi après-midi ils ont littéralement mis le feu dans la cour du collège de Tartenson !

Tout a démarré il y a 3 ans; le cours de Georges Frédonie - médiateur de réussite scolaire - est perturbé par quelques élèves qui s’amusent avec des branches de bois... et là c’est le déclic ! Georges Fédronie a alors l’idée de créer un groupe, c’est ainsi qu’est né Waynaval, un groupe à pied qui permet de canaliser les élèves perturbateurs.

« Nous avons demandé à un groupe - Tanbou Bo Kannal - si il pouvait initier les élèves. Après il y a eu un suivi avec la communauté éducative et les professeurs pour savoir si ces enfants là ont évolué... Et oui effectivement ils apprécient mieux les maths car ils ont touché l’intérêt des maths, ils ont touché l’intérêt d’écrire. » a t-il indiqué. En effet, ce sont les élèves eux-même qui ont écrit le projet.

"C'est un travail à continuer"

« On a essayé de leur montré les bases des rythmes de Tanbou Bo Kannal. Je suis plutôt satisfait, il y a un bon potentiel, c’est un travail à continuer. » a indiqué Nico Gerné, membre fondateur du groupe Tanbou Bo Kannal.

Cette expérience est une vraie réussite pour la jeune Elina scolarisée en classe de 3 ème et membre du groupe. « On est largement plus calmes qu’au début, ça canalise toute ton énergie, après ça tu ne peux pas faire de bêtises tu es trop fatiguée !» nous a-t-elle confié dans un sourire espiègle.

Le spectacle a été très apprécié et les élèves de Tartenson ont déjà un nouveau projet en tête : la MAO, la Musique Assistée par Ordinateur, une occasion pour eux de créer leur propre CD.


Audrey Ollon et Clara Vincent




Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également