URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/insolite/des-voleuses-letage-apprehendees-grace-au-groupe-whatsapp-des-commercants RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Des voleuses à l'étalage appréhendées grâce au groupe Whatsapp des commerçants

Mardi 16 avril, des voleuses à l’étalage ont pu être appréhendées grâce à des images de vidéosurveillance transmises par Whatsapp à la Police Nationale par les commerçants pointois. Le groupe de sécurité et de proximité de la sécurité publique de la Police nationale, essentiellement composé de femmes, n'a été intégré à ce groupe WhatsApp qu'une semaine auparavant. Les premiers résultats se font déjà sentir.
Par Stéphanie Sérac
Par Stéphanie Sérac
Image
Des voleuses à l'étalage interpelées à Pointe-à-Pitre grâce au groupe Whatsapp des commerçants
légende image principale
Des voleuses à l'étalage interpelées à Pointe-à-Pitre grâce au groupe Whatsapp des commerçants

 

 

Mardi dernier, aux environs de 15h, en patrouille pédestre dans les rues de Pointe-à-Pitre, le groupe de sécurité et de proximité (GSP) de la sécurité publique de la police nationale de la Guadeloupe recevait via le groupe WhatsApp des commerçants une vidéo dans laquelle on apercevait deux femmes en compagnie de deux enfants dont l'une d'entre elles en train de cacher des vêtements sous sa robe. Après avoir pris contact avec la commerçante à l'origine de la vidéo, celle-ci déclarait aux policières que ces dernières avaient rendu les vêtements dérobés.

Les policières ne se sont pas arrêtées là

En poursuivant leur patrouille, les effectifs du GSP apercevaient les deux jeunes femmes et procédaient à leur contrôle. Elles étaient en possession de multiples sous-vêtements et maillots de bains avec les étiquettes de ventes, dans deux gros sacs cabas. Interpellées, elles étaient placées en garde à vue et reconnaissaient des vols au centre commercial de Milénis. Les deux voleuses présumées interpellées ont fait l’objet d’une convocation en vue d’un rappel à la loi par le délégué du Procureur.

 

 

 

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
------------------------

À lire également