URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/justice/accident-marie-galante-deux-freres-meurent-le-cousin-devant-les-juges RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Accident à Marie-Galante : deux frères meurent, le cousin devant les juges

Souvenez-vous de ce drame qui avait touché l’île de Marie-Galante l’année dernière. Deux jeunes frères avaient perdu la vie lors d’un terrible accident de la route à Saint-Louis. Le troisième occupant, conducteur du véhicule comparaissait ce jeudi devant la juridiction correctionnelle pour « homicides involontaires » et « modification de scène ». Il aurait en effet déplacé le corps d’un de ses cousins afin d’échapper aux responsabilités.
Par Rinsy Xieng
Par Rinsy Xieng
Image
Saint-Louis de MG
légende image principale
Saint-Louis de MG

Il est aux environs de 3 heures dans la nuit du 12 au 13 mars 2016. Trois jeunes reviennent d’une soirée d’anniversaire à bord d’une voiture.Tous ont pris de l’alcool et du cannabis. Dans un virage au niveau de Saint-Louis, le conducteur perd le contrôle et heurte de plein fouet un rocher puis un cocotier. L’un des frères, Saul 16 ans est éjecté et meurt sur le coup, Sandy 19 ans décèdera côté passager droit.

Le chauffeur survivant prend alors une décision incompréhensible. Il déplace le corps de son cousin et l’installe derrière le volant, peut-être pense t-il dans la panique échapper à ses responsabilités ? Sauf que les gendarmes ont des doutes et procèdent à des relevés d’ADN notamment sur les airbags. L’individu est confondu, d’autant plus que des témoins de la fête indiquent ils l'ont bien vu conduire. Aujourd’hui c’est toute une famille qui souffre comme par exemple Katia, l’une des sœurs des victimes :

A la barre, le jeune homme de 20 ans s’est excusé, plusieurs fois même. Il a indiqué ne plus se souvenir des circonstances de l’accident : «je me suis peut être endormi ». Il faut savoir qu'il venait d’avoir son permis depuis seulement 3 mois. Le procureur a parlé d’une « situation provoquée, ce n’est plus un accident quand on prend la route dans un tel état ». Il a requis 2 ans de prison dont 6 mois fermes. La décision a été mise en délibéré au 19 octobre prochain.   

Rubrique

À lire également