Affaire Errin : 8 personnes interpellées par les enquêteurs

Au terme de longs mois d'enquête, 8 personnes ont été interpellées et présentées au magistrat instructeur dans le cadre de l'affaire Dimitri Errin. Le corps de cet homme avait été retrouvé dans un champ à Zévallos au Moule.
Par Christophe Langlois
Par Christophe Langlois
Image
Une longue enquête
légende image principale
Une longue enquête

Le 31 mars 2016, le corps sans vie de Dimitri Errin était retrouvé dans ce champ moulien. Sa compagne avait donné l'alerte trois jours plus tôt, alors qu'il avait disparu après une agression à son domicile. 

Depuis, les enquêteurs de la Section de recherches de Pointe-à-Pitre, agissant sous commission rogatoire d'une juge d'instruction du Pôle criminel de Pointe-à-Pitre, ont poursuivi leurs investigations et ils sont arrivés à la conclusion que 8 personnes, connaissant la victime, se seraient associées pour procéder ensemble à l'enlèvement de Dimitri ERRIN. Rouée de coup, ligotée et enfermée dans le coffre d’une voiture, la victime aurait été transportée sur le terrain vague où elle a été exécutée d’un tir d’arme de chasse à la tête.

Mises en examen

Ces 8 protagonistes ont été interpellés en deux vagues successives au cours des dernières semaines, en Guadeloupe et en Métropole, puis présentés au terme de leur garde à vue devant le magistrat instructeur. Ils ont été mis en examen pour enlèvement, séquestration et assassinat. 6 d’entre elles ont été placés en détention provisoire à l'issue et deux sous contrôle judiciaire, dont l'un ce vendredi après débat différé.

 

 

Tags (Étiquettes)
Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également