URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/justice/assises-ouverture-de-la-derniere-session-de-lannee RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Assises : ouverture de la dernière session de l'année

La dernière session de l’année 2014 de la cour d’assises de Fort-de-France s'ouvre ce mardi 02 décembre 2014. Sur les 5 affaires qui seront jugées : 3 dossiers de viol, une tentative d’assassinat et un meurtre. Le dernier dossier concerne le meurtre de Maurice Euloga. Cet ancien animateur de télé et de radio avait été mortellement blessé le 5 mars 2013 au Lamentin. Un procès qui doit durer deux jours et qui devrait faire la lumière sur cette bagarre qui a dégénéré. L’accusé, Christian Néret est un retraité âgé aujourd'hui de 65 ans.
Par Karl LORAND
Par Karl LORAND
Image
Le drame avait ému l’opinion publique, non pas par son caractère exceptionnel, mais plutôt par celui de la victime. Maurice Euloga, un homme qui a connu la notoriété à la télévision, à la radio mais aussi avec le programme {{Mô club Mô}} puis la déchéance au milieu des années 2000, notamment à cause de son penchant pour la boisson. Ironie de l’histoire, il perdra la vie en face d'un bar. Selon les éléments de l’enquête, Maurice Euloga aurait provoqué Christian Néret. Plusieurs taquineries qui ont fait sortir de ses gongs le sexagénaire. Il aurait ensuite voulu s’expliquer physiquement avec la victime. Mais ce dernier aurait refusé l’affrontement. Au final, l’accusé ira jusqu'à le tirer de force à l’extérieur du bar. Bien que retenu par le bras, l’agresseur va réussir à blesser Maurice Euloga en plein cœur. Transféré au CHU, il succombera de ses blessures à l’âge de 52 ans. L’auteur du coup mortel quittera la scène de crime avant de se rendre aux forces de l’ordre. Il va leur livrer plusieurs versions des faits. Coup accidentel ou intentionnel? Christian Neret aura deux jours pour livrer sa vérité. Celle-ci v-elle convaincre les jurés de la cour d’assises ? Réponse ce mercredi 03 décembre 2014. Une Assemblée Générale du barreau de Fort-de-France doit se tenir à 16 heures ce mardi pour définir si le mouvement de grève sera suivi localement ou pas.
Rubrique

À lire également