URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/justice/deux-affaires-de-violences-en-correctionnelle RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Deux affaires de violences en correctionnelle

L’audience correctionnelle d’hier jeudi était marquée par deux affaires qui avaient fait l’actualité : celle de ce jeune armé interpellé en début de semaine à Capesterre-Belle-Eau avec de la drogue et celle de ce forcené qui avait blessé au coutelas un policier à Pointe-à-pitre l’année dernière. Mais les deux dossiers ont été renvoyés pour différentes raisons notamment liées au passage des ouragans Irma et Maria.
Par Rinsy Xieng
Par Rinsy Xieng
Image
Violences tribunal
légende image principale
Violences tribunal

Une audience chargée de petites affaires, avec deux qui ressortent tout de même du lot. Tout d’abord celle de ce jeune homme de 23 ans interpellé en début de semaine à Capesterre-Belle-Eau avec de la drogue et une arme de calibre 9mm, et ce malgré une interdiction de port liée à une précédente condamnation. Présenté en comparution immédiate, il était également poursuivi pour des violences, menaces de mort et vol de voiture survenus moins de deux semaines auparavant à Morne à l’eau. Coiffeur de profession, le prévenu a demandé un délai pour préparer sa défense, il reviendra donc le 23 octobre prochain devant les juges.

L'agresseur présumé du policier

Second cas, là aussi renvoyé mais pour une autre raison, celle de ce ressortissant dominiquais de 37 ans, poursuivi pour des violences sur un motard de la police Nationale à Sonice l’an passé. L’agent avait reçu un coup de coutelas à l’avant bras, après avoir pris en chasse le suspect qui venait de voler un sac à main en centre ville. Pourtant interdit de territoire, l’homme était revenu illégalement en Guadeloupe avant de commettre son méfait. Les débats devaient à la base se tenir il y a quelques semaines mais la date fixée tombait le jour de l’ouragan. Afin de mieux réorganiser ce procès, le tribunal a renvoyé l’affaire au 21 novembre. Dans les deux cas, les prévenus ont été maintenus sous écrous provisoires.

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également