URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/justice/il-frappe-sa-copine-alors-quelle-conduit-sur-la-rocade RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Il frappe sa copine alors qu'elle conduit sur la Rocade

En ce 8 mars, journée internationale des droits des femmes c'est l'occasion d'évoquer cette affaire jugée en correctionnel ce jeudi. Un jeune conjoint violent comparaissait pour avoir lundi dernier, frappé et mordu sa compagne alors qu’elle conduisait sur la Rocade au niveau de Destrellan. En revenant du Carnaval, elle venait de croiser la voiture d’un ex ce qui n’a pas plu à l’intéressé ivre qui s’est acharné sur elle. Il a écopé de 4 mois de prison ferme et obligation de soins.
Par Rinsy Xieng
Par Rinsy Xieng
Image
Violences conjugales illustration
légende image principale
Violences conjugales illustration

On aurait pu avoir un terrible accident ce soir là a indiqué le procureur. Alors qu’il revient des festivités carnavalesques, un couple se dispute. En cause, un ex de la jeune femme qui aurait fait des appels de phare sur la Rocade. Déjà bien alcoolisé et jaloux, le conjoint passager demande des explications, le ton monte entre les jeunes gens. L’homme n’hésite pas à gifler, puis à donner des coups de poing à la conductrice, alors qu’elle circule sur la voie rapide. Tout en zigzaguant elle parvient tout de même à se garer sur la bande d'arrêt d’urgence, son agresseur la mord à l’épaule et exige les clés.

Coups et morsure

Ils reprennent la route mais une fois arrivés à Bréfort Lamentin, la victime s’extirpe de l’habitacle et s’enfuie dans la nature. Elle parvient à contacter les gendarmes qui la prennent en charge. Son compagnon est immédiatement placé en garde à vue pour violences conjugales. A la barre, il a demandé pardon, il l’aime mais ce soir là, il s’est laissé emporter par les effets de l’alcool, il a honte.

L'alcool joue sur son comportement

Selon sa copine, ce n’est pas la première fois qu’il la frappe mais sobre, il est de nature plutôt calme. Elle a demandé 1€ symbolique et une obligation de soins. Une peine qui se doit être curative a en effet proposé l’avocat de la défense, elle est prête à lui pardonner s’il se soigne. Le tribunal a condamné le prévenu à 8 mois de prison dont 4 assortis du sursis et mise à l’épreuve.

 

 

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
------------------------

À lire également