URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/justice/jets-de-cailloux-sur-la-route-lautomobiliste-riposte-au-fusil RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Jets de cailloux sur la route, l'automobiliste riposte au fusil

Un père de famille sans histoire comparaissait hier mercredi devant la juridiction correctionnelle pour des violences par arme à feu avec préméditation. Une agression survenue à Sainte-Rose en fin d'année dernière et faisant un jeune blessé grave au visage. Jugé en procédure de comparution immédiate car interpellé cette semaine, le mis en cause a demandé un délai afin de préparer sa défense. Il reviendra donc le 5 juillet devant ce même tribunal. En attendant, il a été laissé libre sous contrôle judiciaire.
Par Rinsy Xieng
Par Rinsy Xieng
Image
Jet de cailloux illustration
légende image principale
Jet de cailloux illustration

Le 25 octobre dernier, des coups de feu sont tirés non loin du bourg faisant un blessé grave à l’œil, ce dernier a toujours des séquelles puisqu’un plomb est toujours présent dans l'orbite, impossible pour l’heure de l’extraire. Une mutilation grave qui encore une fois part d’un motif assez futile. Une bande de jeunes s’amuse à lancer des cailloux sur la route, l’un atterri sur une voiture qui passe. L’automobiliste, un artisan peintre de 29 ans, s’arrête et sort afin de demander des comptes. Le ton monte, s'en suit une bousculade.

Il tire sur la bande

Sous la colère, l'automobiliste part chercher une arme à feu puis revient sur les lieux. Il tire en direction de la bande et touche un des protagonistes au visage. Une fois de plus, la poudre et les balles ont été sorties dans un conflit qui aurait pu se régler autrement. L’agresseur n’a été interpellé que ces jours ci, car une enquête a du être diligentée par les gendarmes pendant ces derniers mois. L’auteur enfin identifié, a donc été placé en garde à vue puis présenté en comparution immédiate. La préméditation a été retenue en tant que circonstance aggravante. Mais le prévenu a demandé un délai afin de préparer sa défense. Père de famille et inséré professionnellement, le tribunal a préféré le laisser sous contrôle judiciaire jusqu’au 5 juillet prochain, date de la nouvelle audience.

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également