URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/justice/laffaire-dite-du-siaeag-devant-le-tribunal-correctionnel RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

L'affaire dite du SIAEAG devant le tribunal correctionnel

C’est ce jeudi après-midi que sont appelés à comparaitre devant le tribunal correctionnel pointois, plusieurs personnes dans l’affaire dite du SIAEAG dont l’ancien président Hernandez. 5 prévenus à qui il est reproché des présumés détournements de fonds notamment lors des journées de l’eau, ou des non respects des règles d’attribution des marchés publics. Le comité de défense des usagers de l’eau, s’est constitué partie civile au procès.
Par Rinsy Xieng
Par Rinsy Xieng
Image
SIAEAG illustration
légende image principale
SIAEAG illustration

Sauf renvoi sur demande des parties, l’affaire pourrait être évoquée dès ce début d’après-midi jeudi devant les 3 juges de correctionnel. Sont cités à comparaitre, tout d’abord, l’ancien président du SIAEAG, Amélius Hernandez. Prévenu d’avoir, comme indiqué sur l’ordonnance, entre le 1 juillet 2007 et le 31 mars 2014, étant chargé d’une mission de service public, détourné des fonds en finançant des déplacements personnels, d’élus ou de salariés sans lien avec la mission et sans justificatif pour des montants somptuaires.

Des prestataires poursuivis pour recel

De n’avoir également pas garanti la liberté d’accès et l’égalité des candidats dans des marchés publics, en concluant des contrats avec des sociétés sans respecter les règles. Parmi les prestataires prévenus, la conseillère Magguy Céligny, poursuivie pour recel d’une somme d’environ 650.000€. Trois autres gérants d’entreprises œuvrant principalement dans la communication, pour des montants de 570.000, 623.000€ et 578.000€, qu'ils savaient à priori tous provenir d’un délit d’atteinte à la liberté d’accès aux marchés. Le dossier s'il est retenu, doit débuter à 13h30 dans la grande salle du Palais de Justice de Pointe-à-pitre. Le collectif de défense des usagers de l’eau s’est d’ors et déjà constitué partie civile.

 

 

Rubrique

À lire également