URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/justice/lagresseur-de-la-lyceenne-renvoye-devant-un-expert-psychiatre RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

L'agresseur de la lycéenne renvoyé devant un expert psychiatre

Nous vous en parlions hier, ce jeune homme qui a agressé une lycéenne de Carnot en milieu de semaine, et qui poursuivi par les amis de la victime, s'est finalement réfugié dans un poste de police. Le suspect a été présente devant la juridiction correctionnelle à l'issue de sa garde à vue. Mais vu son état mental, une expertise complémentaire à été ordonnée. Le prévenu reviendra donc le mois prochain devant les juges.
Par Rinsy Xieng
Par Rinsy Xieng
Image
Expertise psychiatrique illustration
légende image principale
Expertise psychiatrique illustration

Le prévenu de 22 ans, n’a pas toute sa tête, il a été diagnostiqué schizophrène déjà, il y a un certain temps. Il s’était mis en tête mercredi de dérober les chaînes de cou d’une lycéenne qui attendait devant l’établissement scolaire Carnot, vers 7h30. L’individu lui a arraché ses bijoux avant de prendre la fuite à pieds. Mais il a rapidement été poursuivi par les amis de la victime qui voulaient en découdre. Il n’a eu son salut face à cette justice privé, qu’en se réfugiant dans l’annexe du poste municipale.

Il se réfugie dans le poste de police

Les agents alertés par l’agitation sont venus à la rescousse du mis en cause afin de l’extraite de la vindicte populaire. Le visage tuméfié, le jeune homme était présenté à l’audience de comparution immédiate vendredi après-midi et il faut dire que sur un ton plutôt apaisé, le prévenu s’est correctement exprimé à la barre. Il regrette son geste mais est dans le besoin, il n’a rien à manger et c’est la raison pour laquelle il a agi de la sorte.

Il entend des voix dans sa tête

Il job là où il peut mais ce n’est pas suffisant selon lui pour survivre. « Des voix me parlent et lorsque je leur obéi, ma colère s’atténue » a indiqué l’intéressé. Le ministère public a demandé 3 mois de prison, mais vu l’état psychologique, les juges ont opté pour un expertise mentale supplémentaire. L’affaire reviendra donc le 24 juin prochain.

 

 

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
------------------------

À lire également