URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/justice/le-cambrioleur-de-la-video-buzz-ecope-dun-ferme RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Le cambrioleur de la "vidéo buzz" écope d'un an ferme

L'affaire avait fait le buzz sur internet en mai dernier. Dans une vidéo virale, on y voyait un cambrioleur roué de coups par le fils d'une habitante de Sainte-Rose, victime de vols et de menaces. Le voleur était présenté mardi en procédure de comparution immédiate. Multirécidiviste, le jeune homme de 25 ans a écopé d'un an de prison ferme. Le fils de la femme victime était lui aussi convoqué, mais librement, devant une autre instance du tribunal. Le fait d'avoir fait justice lui même lui a valu une composition pénale avec à l'issue une amende en guise d'avertissement.
Par Rinsy Xieng
Par Rinsy Xieng
Image
Cambrioleur tabassé (capture net)
légende image principale
Cambrioleur tabassé (capture net)

Eddy Gervais est âgé de 25 ans mais déjà condamné à 8 reprises et tout juste sorti de prison en décembre 2016. Il avait escaladé le 12 mai dernier la barrière d’une dame âgée afin de lui dérober son sac à main dans le salon. Malheureusement pour lui, il n’y avait pas d’argent dedans. Le jeune homme a quand même eu le culot de revenir le lendemain réclamer 5 euros pour la restitution du bien contenant des papiers importants.

Simple d'esprit

L’avocat de la défense a mis cela sur le compte d’une relative faiblesse intellectuelle, son client a déjà fait un court séjour en psychiatrie. Cambrioleur chevronné puisqu'il a même volé chez sa sœur, le prévenu est resté calme à la barre, il s’est timidement excusé. «Je n’étais pas lucide ce jour là, j’avais bu » a-t-il indiqué. Il a finalement écopé de 2 ans de prison dont un assorti du sursis et mise à l’épreuve.

Le fils de la victime convoqué

Rappelons pour l’anecdote que la dame avait par la suite appelé son fils qui réside en banlieue parisienne, ce dernier fou de rage était venu régler l’affaire à sa façon. Une vidéo avait d’ailleurs largement circulé sur les réseaux sociaux. Notez que pour ces violences, le fils fait l’objet, hier aussi d’une convocation devant le délégué du procureur qui lui a infligé une simple amende. Son témoignage après le délibéré:

 

 

Rubrique

À lire également