URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/justice/le-conseil-des-prudhommes-fait-sa-rentree-solennelle RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Le conseil des Prud'hommes a fait sa rentrée solennelle !

L'audience de rentrée solennelle du conseil des Prud'hommes s'est déroulée hier, lundi au Palais de Justice de la Martinique à Fort-de-France.
Par Karl LORAND
Par Karl LORAND
Image
Jean-Jacques Brichant est le président du conseil des prud'hommes. Issu du collège des employeurs, il a été élu le 16 janvier 2015 pour un an mais il s'est installé seulement hier, lundi. Pour rappel il a déjà présidé le conseil en 2003 et en 2009.

Le conseil des prud’hommes a une présidence qui alterne : une année les employeurs siègent et l'année suivante, ce sont les salariés. Pour rappel il y a au total 54 conseillers (27 employeurs et 27 salariés).

Cette juridiction d'exception paritaire concilie et - à défaut - juge les litiges liés au contrat de travail... et au travail tout court. Le délai pour le traitement et la conclusion d’un dossier en Martinique est de 22 mois en moyenne alors qu'en France hexagonale il est de 13 mois.

Au-delà d’échanges plus poussés avec les juges professionnels, le président du conseil des Prud’hommes a deux autres axes de travail pour cette année 2015. Pour Jean-Jacques Brichant, il est urgent que les employeurs se mettent à jour du minimum de connaissances en droit social ."Beaucoup trop de dossiers viennent aux prud'hommes par méconnaissance du droit social, notamment des employeurs." a t-il indiqué. Il souhaite également "essayer de diminuer un peu les délais de procédure, puisque c'est très long."

Comment réagissent les employeurs à cette mesure que va prendre le président du conseil des Prud'hommes, à savoir exiger un minimum de connaissances en droit social ?

Sonia Burlet est conseillère du collège employeur section industrie et formation des référés et selon elle "Il y a un minimum de connaissances a avoir dès lors qu'on ouvre une entreprise. C'est ce qui fait le lien avec le salarié. Si chacun a un même niveau de connaissance sur ces relations au travail je pense qu'on aura fait la moitié du chemin."


Audrey Ollon et Yvonne Guilon









Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également