URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/justice/le-dossier-de-la-clinique-sainte-marie-de-nouveau-ausculte-par-le-tribunal-de RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Le dossier de la clinique Sainte-Marie de nouveau ausculté par le tribunal de commerce

Le tribunal mixte de commerce de Fort-de-France examine ce mardi après-midi (12 mars 2019) le dossier de la clinique Sainte-Marie.
Par Karl Lorand et Jessica Dantin
Par Karl Lorand et Jessica Dantin
Image
clinique sainte marie
légende image principale
©JD/RCI Martinique

Plus de 6 mois que le dossier de la clinique Sainte-Marie est entre les mains des juges du tribunal mixte de commerce. Les magistrats veulent prendre leur temps pour faire le bon choix. 

C'est la deuxième fois dans son histoire que cet établissement se trouve dans l'impasse financière. Il y a 13 ans, la juridiction l'avait confié au groupe KAPPA. Mais aujourd'hui , il faut à nouveau stopper l'hémorragie financière de la clinique qui accuse un passif compris entre 6,5 et 7 millions d'euros.

Par ailleurs, il faudrait environ 3 à 4 millions d'euros pour remettre en état les immeubles vieillissants .

Le groupe Kappa doit ce mardi apporter des garanties financières de près de 1,2 millions pour les travaux. Un préalable nécessaire pour que la juridiction puisse valider ou pas son plan de continuation. Une option que les salariés ne souhaitent pas voir aboutir, lassés qu'ils sont des promesses de leur direction.

Deux offres sur le tapis

Malgré cette situation financière de la clinique, deux repreneurs se sont positionnés auprès des salariés. L'offre de la des propriétaires de la clinique Saint-Paul, présentée il y a eu quelques mois n'avait pas été suffisante. Les propriétaires prévoyaient un investissement de 3,5 millions d'euros dont une offre de reprise de seulement 500 000 euros. La copie aurait été revue depuis et une rencontre a eu lieu hier (lundi 11 mars 2019) avec les salariés. Selon nos informations, ces derniers seraient plutôt favorable à cette offre qu'ils jugent plus sérieuse .

Une deuxième offre a également été proposée aux employés. Elle est portée par le groupe DocteGestio en partenariat avec l'ATIR. Ces deux repreneurs potentiels ont esquissé samedi leur projet aux représentants du personnel et s'ils n'avancent pas trop leur chiffre ils parlent d'investir 4,8 millions sur 5 ans. Une proposition rejetée par le personnel qui ne croit pas en cette alliance et qui y voit « un kappa Déguisé ».

Dans les deux scenarii, le personnel de la maternité ne serait pas repris. Une trentaine de personnes sur les 171 salariés resteraient sur le carreau.

A noter qu'outre le bâti, les terrains appartenant à la clinique attisent toutes les convoitises. La valeur foncière s'élèverait à un montant compris entre 10 à 13 millions d'euros .

C'est désormais le tribunal mixte de commerce qui devra décider du sort de cet établissement de santé qui fête cette année ses 54 ans

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
------------------------

À lire également