URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/justice/litige-dans-un-restaurant-le-client-vole-la-caisse RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Litige dans un restaurant: le client vole la caisse

Suspecté au départ de vol à main armée à visage découvert, l’individu qui s’en était pris à un restaurant le weekend dernier à Petit-Bourg, a finalement été jugé pour extorsion en comparution immédiate. Il écope d’un an de prison ferme. L’affaire était en réalité plus ambiguë qu’elle n’y paraissait. Le mis en cause était un client mécontent du service qui réclamait remboursement. Il s’est donc servi d'un couteau pour arriver à ses fins.
Par Rinsy Xieng
Par Rinsy Xieng
Image
Bar illustration
légende image principale
Bar illustration

Vers 3h du matin, un homme âgé de 24 ans, boit une bière dans un restaurant-bar de Montebello. Il se lève pour aller assouvir un besoin pressant et quand il revient, sa bouteille non finie a été récupérée. Il en demande une autre gratuite, c’est à partir de là que les choses dégénèrent.

Pris de colère et sous l’effet de l’alcool, il s’en prend d’abord à un client attablé. Puis à la tenancière, qui ne parle qu’espagnol. Armé d’un couteau il  demande le remboursement de sa consommation. Pris de panique et ne comprenant pas tout, la femme ouvre la caisse et lui remet toutes les espèces, environs 400€.

Le prévenu ne se prive pas et a prend la fuite avec. Dans un premier temps, on soupçonnait un autre client d’être un complice d’où deux gardes à vue chez les gendarmes le lendemain. Mais ce dernier suspect a finalement été mis hors de cause, il s’était juste mêlé de ce qui ne le regardait pas. Le prévenu était donc poursuivi pour extorsion sous la violence, et non pas pour braquage.

Des faits tout de même assez graves pour que le ministère public requière une peine ferme assorti d’une mise sous écrous. Déjà connu pour d’autres faits, l’intéressé a finalement écopé de 2 ans de prison dont la moitié avec sursis. Aucun mandat de dépôt n’a été ordonné, uniquement des dommages et intérêt à hauteur de 1400€ pour les victimes.

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également