URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/justice/nouvelles-attaques-contre-christiane-taubira RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Nouvelles attaques contre Christiane Taubira

Par Aline DRUELLE
Par Aline DRUELLE
Image
Après avoir été traitée de "tract ambulant pour le Front National", Christiane Taubira a de nouveau été la cible d'attaques cette semaine sur Facebook. La première adjointe au maire UMP de Juvisy, Isabelle Guinot, participait à une discussion sur la ministre de la Justice quand elle a écrit, en réponse à une habitante qui estimait que la Garde des Sceaux "partirait" quand "elle tombera de son arbre" : "C’est pitoyable d’avoir une telle ministre. Elle vient de Cayenne, là où il y avait le bagne, qu’elle reparte là-bas vu qu’elle a toujours détesté la France".

Pour le maire Robin Reda, si les propos de son adjointe sont "maladroits", ils sont justifiés par le "passé d'activiste de l’indépendance de la Guyane contre la France" de Christiane Taubira.

"Quand je pleure, je pleure dans ma chambre"

Les critiques et propos virulents à l'encontre de la ministre de la Justice sont nombreuses depuis sa nomination. Sur Twitter, le Premier ministre Manuel Valls a dénoncé des "propos indignes, scandaleux et désespérants d'une élue de Juvisy".

Cette dernière a également réagi sur RTL ce mercredi.

"L'important n'est pas ma personne. Il faut avoir la décence de ne pas en parler, en particulier lorsqu'on a mené des combats rudes dans sa vie et qu'on a eu le temps de se forger une capacité à résister. On n'est pas à plaindre", a-t-elle déclaré. Avant d'ajouter :"Quand mon fils aîné trouvait que je résistais à trop de situation, je lui disais : 'Quand je pleure, je pleure dans ma chambre' ".


Aline Druelle


Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également