URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/justice/une-rivalite-amoureuse-qui-se-termine-par-de-la-prison-ferme RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Une rivalité amoureuse qui se termine par de la prison ferme

De la prison ferme à l’encontre du conducteur qui le week-end dernier avait foncé avec son véhicule, sur son rival. La scène s’était déroulée à la Jaille Baie-Mahault après que les deux individus en question en soient venus aux mains.
Par Thierry Fundéré
Par Thierry Fundéré
Image
3 ans ferme ont été prononcés lors de l'audience
légende image principale
3 ans ferme ont été prononcés lors de l'audience

Les faits qui ont valu à cet homme de 34 ans de comparaître devant le tribunal correctionnel de Pointe à Pitre s’étaient déroulés dans une zone commerciale de la Jaille à Baie-Mahault, samedi dernier. Des faits sur fond de jalousie et d’alcool. Tout part d’une violente altercation, entre l’ex et l’actuel compagnon d’une jeune femme. Une rivalité amoureuse qui va donner lieu à un pugilat, sans que les autres personnes présentes ne parviennent à maîtriser les deux hommes.

La tension monte

C’est alors que les choses vont prendre une tournure plus grave. L’ancien compagnon de la jeune femme, furieux de voir ce dernier rouer de coup la mère de son enfant et d’avoir subi lui aussi les coups de son rival, va prendre le volant. Voyant son agresseur initial s’éloigner, à pied, sur la portion route toute proche, le prévenu va faire demi-tour avant de foncer sur la victime, là percutant violemment. Sérieusement blessé, l’homme présente une ITT provisoire de 15 jours, avec risque d’incapacité permanente partielle. 

Acte délibéré ?

Évoquant un acte délibéré, images de vidéo-surveillance à l’appui, le ministère public va requérir, une peine de 3 ans d’emprisonnement, mandat dépôt à l’audience et interdiction de port d’armes pendant 5 ans. La défense de son côté, va plaider une peine plus juste et proportionnée, tenant compte du contexte de la commission des faits. Pour ces violences avec armes, par destination, l’arme étant en l’occurrence le véhicule utilisé par le prévenu pour foncer sur son rival, l’ancien compagnon de la jeune femme a finalement écopé d’une peine de 3 ans d’emprisonnement, avec mandat de dépôt, confiscation de son véhicule en défaut d’assurance et de carte de grise au moment des faits, versement d’une provision de 4.000€ à la victime en attendant l’audience sur les intérêts civiles, à tout cela s’ajoute l’interdiction de détenir une arme durant 5 ans.

Rubrique

À lire également