URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/politique/actions-de-groupe-contre-les-discriminations-le-cran-satisfait-des-propos-de RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Actions de groupe contre les discriminations: Le CRAN satisfait des propos de François Hollande dans le Parisien

Dans un entretien diffusé dans Le Parisien daté du mercredi 4 mars, le président François Hollande interrogé par huit lecteurs de ce quotidien, s'engage à mettre en route un projet de loi en faveur des actions de groupe contre les discriminations. Ce que confirme également Christiane Taubira, garde des Sceaux, interpelée sur ce sujet le même jour dans le cadre des questions d'actualité au gouvernement. De son côté, le CRAN, qui fait des actions de groupe, un de ses thèmes de campagne, se déclare satisfait.
Par Francois THOMAS
Par Francois THOMAS
Image
Pendant la campagne des présidentielles de 2012, le CRAN et les associations qui se reconnaissent dans l'idéal ici défendu, avaient obtenu que le candidat Hollande s'engage sur le sujet mais depuis lors, cette promesse avait été un peu perdue de vue. Quand les actions de groupe en matière de consommation furent votées à l'Assemblée nationale, la question des discriminations fut mise de coté selon le CRAN .  Louis-Georges Tin, président du CRAN contacta alors Razzy Hammadi, le député PS de Seine Saint-Denis, qui rédigea une proposition de loi validée par le groupe socialiste à l'Assemblée. Mais le calendrier parlementaire et le peu d'empressement gouvernemental laissèrent les choses en plan. Le Cran se dit aujourd'hui satisfait dans un communiqué : « l'engagement de François Hollande est bien sûr le résultat d'un long travail de plaidoyer mené par le CRAN, en lien avec de nombreuses autres associations de lutte contre les discriminations, tous domaines confondus, qu'il s'agisse du genre, de l'origine, du handicap, de l'orientation sexuelle ou de l'âge. »   Le principe des actions de groupe permet de porter plainte ensemble. Il vise à passer du niveau individuel au niveau collectif. Interrogée à l'Assemblée nationale sur le contenu du futur projet de loi qui les encadrera, Cristiane Taubira a déclaré : « la création d'une procédure civile d'action de groupe qui permet à des victimes de se regouper, participe à un dispositif d'ensemble composé de mesures législatives, contre les discriminations, contre le racisme. Par ailleurs, nous mettons en place une plateforme d'aides aux victimes de ces discriminations. Nous facilitons ainsi les actions communes et voulons dissuader. Le gouvernement va agir vite et bien. » Texte et photo @fthomasRCI
Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également