URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/politique/jenny-dulys-prefere-sa-mairie RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Jenny Dulys préfère sa mairie

Jenny Dulys-Petit ne se présentera pas aux élections sénatoriales. Retenue pourtant par le parti La République En Marche, la maire du Morne-Rouge préfère rester à la tête de la municipalité.
Par Karl Lorand et Sandrine Claude
Par Karl Lorand et Sandrine Claude
Image
Jenny Dulys-Petit
légende image principale
Une fête patronale particulièrement politique au Morne-Rouge. ©S.C./RCI Martinique

À moins d'un mois des élections sénatoriales, la fête patronale du Morne-Rouge ce dimanche (3 septembre 2017) avait une saveur particulièrement politique. En effet, ils étaient nombreux à se demander si la maire de la commune, Jenny Dulys-Petit se lancerait dans la bataille des sénatoriales. Parmi les invités on trouvait la députée Josette Manin, les maires Maurice Bonté, Maurice Antiste, Catherine Conconne, Marcellin Nadeau, Christian Rapha, Athanase Jeanne Rose, Frédéric Buval, Joseph Péraste, Joachim Bouquety, et le vice-président de l'Assemblée de Martinique, Fred Lordinot.

La réponse est non. Jenny Dulys-Petit préfère conserver sa mairie dont elle serait obligée de se séparer par rapport à la loi du non cumul des mandats. C'est en tout cas la raison avancée par la première magistrate du Morne-Rouge.

"Il fallait quand même réfléchir. Toute décision doit être mûrie. J'ai bien écouté les conseils de mes aînés. J'ai travaillé avec mon conseil municipal. J'ai discuté avec ma population. Et j'ai proclamé solennelment que j'avais fait le choix de rester au Morne-Rouge et de travailler pour la Martinique", a confié Jenny Dulys-Petit après son discours.

Elle s'est également étendue sur sa relation avec En Marche. "J'ai toujours été une fervente supportrice d'En Marche. D'ailleurs dans la presse nationale on m'a remarqué. Et quand ils m'ont donné l'investiture c'est parce qu'ils pensaient que j'irais jusqu'au bout. Mais dans la vie, il y a l'investiture et il y a la déclaration et la déclaration on la fait avec sa population. Aujourd'hui En Marche fait des réformes pour la France. Peut-être qu'ils vont un peu trop vite donc c'est vrai que c'est difficile mais il faut que la population comprenne que parfois il faut se serrer la ceinture. L'avenir nous dira qui avait raison", a commenté la maire du Morne-Rouge.

Tags (Étiquettes)
Rubrique
Autres articles recommandés
Politique
-   
Martinique
Sénatoriales 2017 : Maurice Antiste et Catherine Conconne porteront les couleurs d'EPNM
Dans le cadre des élections sénatoriales de septembre prochain, deux candidats vont représenter les couleurs d'EPMN. Il s'agit de ...
Réactions

À lire également