URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/politique/la-cantine-centrale-du-gros-morne-est-fermee RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

La cantine centrale du Gros-Morne est fermée

La municipalité gros-mornaise a décidé de fermer la cantine centrale de la commune. C'est désormais la ville Saint-Joseph qui préparera les repas des élèves du Gros-Morne. L'opposition municipale dénonce cette décision.
Par Karl Lorand et Daniel Zobéïde
Par Karl Lorand et Daniel Zobéïde
Image
mairie du gros-morne
légende image principale
La décision de la majorité municipale a du mal à passer.

Du changement pour la restauration scolaire au Gros Morne. La cuisine centrale a été fermée par décision municipale. Selon le maire les installations de la cuisine centrale ne répondaient plus aux normes d’hygiène et de sécurité. "Dès lors que le DST m'a présenté son diagnostic pour réparer la cantine municipale, il fallait prendre une décision. La ville de Saint-Joseph produisait en sous-capacité. Avec notre arrivée, il y aura 800 repas de plus de produits. Les enfants auront des repas équilibrés et consistants comme nous demandaient les parents d'élèves. Financièrement nous n'aurons pas à nous trouver en difficulté avec nos fournisseurs", a commenté Gilbert Couturier, maire du Gros-Morne.

Comme l'explique le maire, le repas des écoliers gros-mornais sera préparé par la cantine centrale de la commune voisine, Saint-Joseph.

La caisse des écoles, établissement public chargée des affaires scolaires, a quant à elle été mise en sommeil pour 3 ans. Une décision qui a eu bien du mal à trouver une majorité lors du dernier conseil municipal, puisque la délibération présentée par le maire Gilbert Couturier a été voté avec une voix de majorité soit 13 pour et 12 contre. 

D'ailleurs, l'opposition ne décolère pas de ces deux décisions. "C'est une délibération qui est passée à une voix de majorité. C'est vous dire l'importance de cette affaire. C'est le commencement de démantèlement d'un service public qui existe au Gros-Morne depuis 1937. Vous comprenez que personne n'est au courant de cette décision, notamment la mise en sommeil puis la suppression de la caisse des écoles. Le bibliothèque, inaugurée par Aimé Césaire, a été fermée, l'église n'en parlons pas. On se demande ce qui va encore être fermé", s'alarme Anicet Turinay, conseiller municipal de l’opposition.

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également