URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/politique/lump-martinique-fait-sa-rentree-1 RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

L'UMP Martinique fait sa rentrée

L’UMP Martinique a fait sa rentrée ce dimanche matin. Une rentrée politique qui a surtout servi de meeting à l'Union des partis de droite qui se met peu à peu en place. Tous les partis de la droite martiniquaise étaient présents (les Forces Martiniquaises de Progrès, le Parti Régionaliste Martiniquais…)
Par Karl LORAND
Par Karl LORAND
Image
De nombreux élus martiniquais étaient venus supporter ce bloc de droite qui veut bientôt pouvoir faire face à la gauche martiniquaise, elle aussi regroupée en un seul camp. Tout au long du meeting les élus présents ont condamné le mouvement qui paralyse l’hydrobase de Fort-de-France depuis le 02 octobre 2014. Jean Michel Jean Baptiste dont les nombreuses casquettes à la fois d’élu sur la liste du Président de Région Serge Letchimy, de docker et de syndicaliste a suscité l’indignation dans les rangs de la droite martiniquaise. Nous avons noté l’absence de Philippe Petit, le patron de l'UDI (l'Union des Démocrates Indépendants Martinique). Ce dernier émettait déjà des réserves au sujet de certaines annonces faites en octobre 2014 par Fred Michel Tirault, secrétaire général de l'UMP Martinique. Officiellement, le patron de l'UDI est à Paris. Mais il semblerait que l'Union affichée des partis de droite de Martinique doive encore fédérer dans ses propres rangs. Pour l’heure rien n’est gagné. Miguel Laventure, le secrétaire général des Forces Martiniquaises de Progrès fait partie des leaders de la droite martiniquaise à avoir rejoint l’union des partis de droite dès le début. Il a noté l’absence de certains représentants politiques de la droite martiniquaise à cette rentrée politique de l’UMP qui se voulait pourtant sous le signe de l’union. Mais Miguel Laventure reste optimiste quant à l’évolution de ce bloc de droite qu’il voit comme un moyen de reconquérir les électeurs abstentionnistes martiniquais. Il s'est confié ci-après : {{{L’échéance de la création de la collectivité unique approche et les forces de droite veulent atteindre cet objectif ensemble.}}} Pour Marc Sefil, le Président du groupe UMP Martinique, cette union des forces de droite est la clé pour parvenir à reconquérir un électorat fortement abstentionniste en Martinique. Une union capitale pour une victoire aux prochaines élections qui permettrait à la droite de s’imposer. Il nous en dit plus ci – après :
Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également