URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/politique/maire-depuis-29-ans-pierre-samot-tire-sa-reverence RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Maire depuis 29 ans, Pierre Samot tire sa révérence

C'est aujourd'hui qui Pierre Samot se retire officiellement du poste de maire du Lamentin. Portrait politique
Par Karl Lorand et Jessica Dantin
Par Karl Lorand et Jessica Dantin
Image
Pierre Samot
légende image principale
Pierre Samot tire sa révérence.

C'est aujourd'hui que le conseil municipal duLlamentin doit élire son nouveau maire. Pierre Samot passera la main à son premier adjoint, David Zobda. Le 5 novembre dernier, l'élu âgé de 84 ans a présenté sa démission au poste de maire mais il conservera son siège de conseiller municipal. Pierre Samot aura dirigé pendant 29 ans la commune du Lamentin.

Pierre Samot voit le jour à Fort de France le 21 août 1934. Rapidement il épouse une carrière d’artisan maçon. Il est par la suite élu à la tête de la chambre des métiers et de l'artisanat de Martinique. En parallèle, Pierre Samot adhère aux idées du PCM, le parti communiste martiniquais  et devient un fervent militant. En 1983, il fait ses débuts en politique au Lamentin aux côtés de Georges Gratiant, en tant que premier adjoint.

Quatre ans plus tard, Pierre Samot va chercher et obtient le canton numero 2 du Lamentin. Il entre alors au Conseil Général et endosse la casquette de président de la commission travaux qu'il occupera quelques temps avant de démissionner du Conseil Général de Martinique. Dès 1989, l'attention de Pierre Samot est davantage tournée sur le Lamentin. Un intérêt pour le terrain qui se concrétise dans les urnes la même année. Il devient le premier magistrat  de la deuxième plus grosse commune de la Martinique.

En 1995, le maire du Lamentin connaît des ennuis judiciaires. Il  est mis en examen pour favoritisme et trafic d'influences dans le cadre de l'affaire « des marchés publics » . Mais malgré cette déconvenue, il parvient à se faire réélire avec panache à la tête de la mairie du Lamentin avec 84,66 % des voix.

Trois ans plus tard, en 1998, en désaccord avec Georges Erichot, le secrétaire-général du PCM, Pierre Samot claque la porte et fonde avec quelques dissidents son propre parti politique Bâtir le pays Martinique. Le parti présente une liste dissidente aux élections régionales et rafle 4 sièges.

La carrière politique de Pierre Samot se tourne vers l'Assemblée Nationale. Élu député de la 3e circonscription en 2002, elle s'arrêtera 9 mois plus tard. Son élection est invalidée par le Conseil Constitutionnel. Pierre Samot revient donc s'occuper de sa ville, et surfe sur une popularité à travers les scrutins municipaux . Le 11 avril 2008, il prend la tête de la Cacem qui l'occupe en Partie, l'intercommunalité qui regroupe Fort-de-France, le Lamentin, Saint-Joseph et Schoelcher.

En 2012 , David Zobda devient son bras droit au poste de premier adjoint. Dès lors, les deux hommes préparent la relève. C'est donc sans surprise qu'à 84 ans, Pierre Samot laisse lui cède son siège de maire après l'avoir occupé durant 29 ans.

Tags (Étiquettes)
Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également