URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/politique/municipales-2020-ca-sagite-deja-riviere-pilote RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Municipales 2020 : ça s'agite déjà à Rivière-Pilote

Les élections municipales auront lieu en 2020 pourtant dans certaines communes certains prétendants se mettent déjà en ordre de bataille. À Rivière-Pilote, le Komité Patriote de la commune veut canaliser les énergies pour éviter de se faire déborder une nouvelle fois. Indiscrétions.
Par RCI Martinique
Par RCI Martinique
Image
Bertholo Maran Biron
légende image principale
Manuella Bertholo (en haut), Edouard Maran (à gauche) et Jude Biron (à droite).

Décidément, les opposants de Raymond Théodose à Rivière-Pilote ont encore du mal à digérer la défaite déjà vieille de quatre ans. Et comme les municipales sont prévues dans deux ans, le Komité Patriote des pilotins laboure le terrain.

Mardi dernier, il s’est réuni sur les hauteurs de la ville pour définir des stratégies. Une démarche qui est presque mal engagée puisque Edouard Maran, le président du Komité Patriote et agent à l’ARS a déjà clairement affiché ses intentions. Même s’il dit en privé qu’il ne fait que répondre à un appel de pilotins qui semblent le pousser à partir à en campagne, il avance qu'il bénéficie de l’appui d’un comité de soutien avec 400 signatures. Rien que ça !

Il faudra aussi compter avec Jude Biron, cadre à Pôle emploi et Manuella Bertholo, employée à l’Association d’Action sociale et élue de la collectivité territoriale. Ira-t-on vers des primaires comme l’avait déjà proposé le Komité Patryot en 2013, avant l’énergique intervention d’Alfred Marie-Jeanne pour désigner Lucien Veilleur ? Toute la question est là.

Une chose est certaine, ils ne seraient pas tous favorable à ces élections internes. Et puis qui pourrait participer à ce scrutin ? C’est pourquoi l’idée de mettre en place une équipe, un projet avant de définir un chef d’équipe semble faire l’unanimité. Une démarche qui pourrait briser le rêve d’Edouard Maran. Comme en 2014, Rivière-Pilote va alimenter les conversations. Au fait, quelle sera la position de Jean-Philippe Nilor ? Se prononcera-t-il pour un candidat dans la commune d'Alfred Marie-Jeanne avec qui ses relations sont exécrables ? Denis Louis Régis, l'élu territorial qui a pris du galon en le remplaçant à la vice-présidence de l'assemblée avec sa bénédiction osera-t-il se lancer dans la bataille ? On le dit populaire dans la commune mais est-ce suffisant ?

Tags (Étiquettes)
Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
------------------------

À lire également