URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/politique/pointe-pitre-vifs-echanges-lors-du-conseil-municipal RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Pointe à Pitre : vifs échanges lors du conseil municipal

Jeudi soir, l'hôtel de Ville de Pointe-à-Pitre s'est transformé en champ de bataille politique, suite aux révélations dans la presse du déficit abyssal de la commune, 78 millions d'euros.
Par Christophe Langlois avec Stéphanie Sérac
Par Christophe Langlois avec Stéphanie Sérac
Image
Le ton est monté lors du conseil municipal
légende image principale
Le ton est monté lors du conseil municipal

Bien évidemment, inscrit à l'ordre du jour, ce déficit n'a pas manqué de provoquer des débats houleux. Morceaux choisis d'interventions des différents groupes d'opposition. Alain Sorrèze, Marie-Eugène Trobo-Thomaseau ainsi qu'Harry Durimel, n'ont pas manqué, entre autres élus, de tancer le maire sur ce déficit

Bangou démission ?

Le maire lors de ce conseil a été invité à démissionner. Pas question pour Jacques Bangou, de faire cette fleur à l’opposition, à un an maintenant des élections municipales. 

Jacques Bangou n'a pas souhaité s'exprimer directement sur les chiffres avancés par la Chambre Régionale des Comptes, car il n'est pas d'accord avec les résultats des experts. Mehdi Keita, élu de la majorité, en charge de la fiscalité, va un peu plus loin dans son désaccord et avance que le déficit serait, non pas de 78 millions d’euros, mais peut-être de 20 millions d’euros de moins et exclut toute augmentation d'impôts à Pointe-à-Pitre.

 

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
------------------------

À lire également