URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/politique/senatoriales-2017-yvon-pacquit-y-va RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Sénatoriales 2017 : Yvon Pacquit y va

Yvon Pacquit, premier adjoint au maire de Fort-de-France, président d'Odyssi, vice-président de la Cacem, vice-président du SMTVD est candidat aux élections sénatoriales. Il affrontera donc la candidate de son parti, Catherine Conconne.
Par Karl Lorand
Par Karl Lorand
Image
yvon pacquit
légende image principale
Yvon Pacquit est candidat aux élections sénatoriales 2017. ©F.H./RCI Martinique

Yvon Pacquit se lance dans la campagne des élections sénatoriales. "J'ai décidé de présenter ma candidature. Elle n'est pas dissidente. Je suis candidat pour défendre les collectivités locales", a-t-il annoncé sur notre antenne. Le vice-président de la Cacem a indiqué être en campagne depuis 8 mois et avoir obtenu des soutiens et des encouragements qui le conforte dans sa volonté de se présenter.

Le premier adjoint au maire de Fort-de-France briguera l'un des deux sièges de sénateur de Martinique le 24 septembre 2017. Et ce contre l'avis de son parti qui lui a préféré Catherine Conconne.

Une désignation contre laquelle Yvon Pacquit s'était déjà insurgé dans une lettre adressée à la direction de son parti (à lire à la fin de cet article). "Je considère qu'il y avait de graves irrégularité dans la procédure de désignation", a-t-il dit au micro de RCI.

Malgré sa décision, Yvon Pacquit se garde bien de mettre en cause les instances du PPM. Il s'en prend au sénateur sortant Serge Larcher. "Il ne s'agit pas de mettre en cause le parti mais c'est Serge Larcher que je mets en cause", a tout de même précisé l'aspirant sénateur.

Attaqué par ailleurs sur les nombreux mandats en sa possession (adjoint au maire de Fort-de-France, président du conseil d'administration d'Odyssi, vice président de la Cacem, vice-président du SMTVD), il a dénoncé des propos malveillants et a vanté son large parcours et son expérience.

Rubrique

À lire également