URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/politique/une-femme-et-un-homme-portrait-des-senateurs-de-martinique RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Une femme et un homme, portrait des sénateurs de Martinique

Catherine Conconne, élue sénatrice de Martinique et Maurice Antiste, réélu au palais du Luxembourg pour un mandat de six ans. Portrait des deux sénateurs martiniquais choisis dimanche par les grands électeurs martiniquais..
Par Jean-Philippe Ludon, @jpludonrci
Par Jean-Philippe Ludon, @jpludonrci
Image
La sénatrice Catherine Conconne et son suppléant Jean-Claude Ecanvil
légende image principale
La sénatrice Catherine Conconne et son suppléant Jean-Claude Ecanvil après son élection ©jpludonrci

D'abord honneur à la femme d’autant qu’elle est la première à être élue sénatrice de Martinique.

Née le 18 mai 1963 à Fort-de-France, Catherine Conconne, 54 ans, ravit un titre qu’elle a failli obtenir il y a tout juste dix ans. 

Lors des législatives de 2007, il lui avait manqué 900 voix face au député sortant dans la circonscription nord-caraïbe pour devenir la première femme élue de Martinique à entrer au Palais Bourbon.

Hasard du calendrier, c’est précisément lors des législatives de 2017, que la première femme de Martinique, Josette Manin, a fait son entrée à l’Assemblée nationale.

2017, année de femmes politiques de Martinique ?

Militante au parti progressiste martiniquais (PPM) depuis plusieurs années, Catherine Conconne a obtenu tous les mandats locaux.
Conseillère municipale à Fort-de-France depuis 2001, elle est aussi maire-adjoint de la ville capitale.
Elle est conseillère communautaire à la CACEM (Communauté d’agglomération du centre de la Martinique) depuis cette date.
Elle a été aussi conseillère générale du 6ème canton de Fort-de-France de 2004 à  2010.

De 2010 à 2015, Catherine Conconne a été 1ère vice-présidente du conseil régional de Martinique de 2010 à 2015.
Après avoir exercé dans le commerce, elle a fait le choix d’être une élue à plein temps. Elle siège dans les rangs de l’opposition au sein de la Collectivité territoriale de Martinique.

Au soir de sa victoire, la nouvelle sénatrice de Martinique, touchée par la loi sur le non-cumul a précisé qu'elle n'avait pas d'autres choix que de démissionner de son plus ancien  mandat, en l'occurrence celui de conseillère municipale et de conseillère communautaire qui lui est lié.

 

Le sénateur Maurice Antiste et sa suppléante Paloma Patron
Le sénateur Maurice Antiste et sa suppléante Paloma Patron ©jpludonrci

Catherine Conconne va rejoindre au Sénat, Maurice Antiste réélu dimanche sénateur pour un second mandat de six ans. Une vieille complicité lie la nouvelle élue au sénateur sortant depuis plusieurs années. Ils sont tous les deux inscrits au sein de la même alliance politique, Ensemble Pour une Martinique Nouvelle (EPNM).

Né le 22 juin 1953 au François, Maurice Antiste, 64 ans, est maire de sa commune natale depuis 1995.

Membre fondateur d'un petit parti local "Le Mouvement Populaire Franciscain" (MPF), le sénateur réélu dimanche a été conseiller régional en 2010. Un mandat qu’il a dû abandonner après son entrée au Palais du Luxembourg en septembre 2011. A la même époque, il quitte également son poste d'enseignant.

Au cours de sa première mandature, Maurice Antiste a siégé dans les rangs du groupe  socialiste et républicain.  Il est membre de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication et de la délégation sénatoriale aux outre-mer au Palais du Luxembourg.

Il a été conseiller général d’un des cantons du François de 1998 à 2010. Cet ancien professeur de lettres est titulaire d’une licence de lettres modernes.

Il est marié et père de deux enfants.

Tags (Étiquettes)
Rubrique
Autres articles recommandés
Politique
-   
Martinique
Catherine Conconne, première femme sénatrice, Maurice Antiste, réélu
Au terme d'une longue journée de scrutin, Catherine Conconne est devenue la première femme sénatrice de Martinique. Maurice Antist...
Réactions

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également