URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/risques-naturels/la-tempete-alberto-tue-quatre-personnes-cuba-et-provoque-pollution RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

La tempête Alberto tue quatre personnes à Cuba et provoque pollution d'hydrocarbures

La tempête subtropicale a provoqué d'importants dégâts sur l'île de Cuba. Les pluies diluviennes ont causé la mort de quatre personnes. 12 000 mètres cubes d’«eau huileuse» se sont échappés d'une raffinerie submergée par les précipitations.
Par Karl Lorand avec AFP et Reuters
Par Karl Lorand avec AFP et Reuters
Image
pont cuba détruit
légende image principale
Un pont a été emporté par un cours d'eau.

"Nous déplorons quatre morts, tous pour imprudence", a déclaré mardi le ministre de l’Intérieur, Julio César Gandarilla, lors d’une réunion gouvernementale. Parmi les victimes, on compte un agriculteur de 77 ans qui a tenté de traverser une rivière en crue.

C'est surtout le centre de l'île qui a essuyé les plus grosses précipitations. 

La situation est "complexe", a déclaré lundi la présidente du conseil de défense de la province de Cienfuegos (centre), Lydia Esther Brunet Nodarse.  Dans cette province, environ 10.000 personnes ont été évacuées en raison de cette tempête subtropicale qui s'était formée vendredi dans les Caraïbes, ouvrant la saison des ouragans dans l'Atlantique avec une semaine d'avance.

C'est dans cette région que se trouve la plus grande raffinerie de pétrole de l'île. Le bassin de traitement de déchets a été submergé par les eaux.  Au moins 12 000 mètres cubes d’«eau huileuse» se sont échappés du réservoir vers la baie. Des barrages anti-pollution ont été mis en place pour contenir les hydrocarbures.

Un pont détruit

Une importante autoroute passant par les provinces de Cienfuegos et de Santa Clara a été coupée en plusieurs endroits. 

Dans la province de Sancti Spiritus (centre), un pont construit en 1984 sur la rivière Zaza s'est effondré, se dérobant quasiment sous les pieds de deux personnes selon des images montrées lundi soir par la télévision d'Etat. 

Dans la province de Ciego de Avila (centre), des coopératives agricoles ont été affectées et dans celle de Pinar del Rio (ouest), productrice de tabac, les autorités ont mis en sécurité une récolte de quelque 28.000 tonnes de feuilles.

Dans le centre et l'ouest, l'entreprise nationale de cars et de chemins de fer a suspendu ses services.

Au total, 54 000 Cubains ont du être évacués face à la montée des eaux.

« Il faut travailler, encourager la population, sortir de tout cela. La vie nous dit qu’avec les problèmes liés au changement climatique, ces phénomènes seront de plus en plus fréquents, nous devons donc nous préparer et avoir les moyens d’y répondre », a affirmé Miguel Diaz-Canel, le président cubain.

Tags (Étiquettes)
Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également