URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/risques-naturels/sismicite-doit-sinquieter RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Sismicité : doit-on s’inquiéter ?

Les secousses mesurées aux Saintes et plus largement dans notre archipel ces derniers jours nous rappellent à quel point nous sommes dans une zone à forts risques sismiques. Nous publions le dernier rapport mensuel de l’observatoire de Guadeloupe.
Par Thierry Fundéré
Par Thierry Fundéré
Image
sismographe
légende image principale
Une activité sismique suivie de très près par l'observatoire du Houëlmont en Guadeloupe

Au cours du mois de mars 2017, l'activité tellurique régionale affiche un nombre de séismes comparable au nombre qui a été observé les mois derniers. L’Observatoire a enregistré au cours du mois, dans une région de 450 km autour de la Guadeloupe, un total de 111 séismes d'origine tectonique, de magnitude maximale 5.2. En ce qui concerne l'archipel guadeloupéen, la répartition géographique de l'activité sismique est comparable à celle des mois précédents, avec une sismicité superficielle localisée principalement le long des grands systèmes de failles distribuées entre la Martinique et Barbuda.  

Le 10 mars à 02h01 (heure locale), un séisme modéré, de magnitude 4.8, a été enregistré à 40km au sud-sud-est de Saint-Barthélémy, à 102 km de profondeur. Ce séisme a été légèrement ressenti à Saint-Martin et Saint-Barthélémy (intensité III). Le 13 mars à 20h18 (heure locale), un séisme modéré, de magnitude 4.6, a été enregistré à 42 km au sud-sud-est de Saint-Barthélémy, à 99 km de profondeur. Ce séisme a été légèrement ressenti à Saint-Martin et Saint-Barthélémy (intensité II – III). Le 31 mars à 18h50 (heure locale), un séisme mineur, de magnitude 4.1, a été enregistré à l'est-nord-est de la Martinique, à 48 km de Trinité et à 60 km de profondeur. Ce séisme a été légèrement ressenti en Martinique (intensité II). 59 séismes ont été enregistrés entre les Saintes et la Dominique, de magnitude maximale 1.6. La plupart de ces séismes n'ont pas pu être localisés (car trop faibles).

Il faut rappeler que l’arc insulaire des Petites Antilles résulte du plongement de la plaque Amérique sous la plaque Caraïbe. Cette subduction active a une vitesse de convergence de 2 cm/an. Elle provoque une déformation de la limite de ces plaques, faisant de notre archipel une région à forts aléas volcanique et sismique. Certains séismes sont directement liés aux processus de glissement entre les deux plaques. D’autres, plus superficiels, résultent de la déformation de la plaque Caraïbe. D'autres encore résultent de la rupture de la plaque océanique plongeant sous la Caraïbe. Durant la période historique, plusieurs séismes ont causé des dégâts / victimes en Guadeloupe (intensités supérieures ou égales à VII) : 1735, 1810, 1843, 1851, 1897, 2004 et 2007.

Rubrique
Autres articles recommandés
Risques naturels
-   
Les Saintes
Regain d’activité sismique aux Saintes
Plusieurs secousses ont été ressenties à Terre-de-Haut et Terre-de-Bas ces dernières 24h, sans faire de dégâts. Un épisode qui a ...
Réactions

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également