URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/sante/le-chlordecone-degrade-la-fertilite-des-souris-males-selon-une-etude RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Le chlordécone dégrade la fertilité des souris mâles selon une étude

Les effets dévastateurs du chlordécone sur la santé se précisent un peu plus. Une étude menée sur des souris montre que le pesticide altère la production de spermatozoïde chez les mâles qui y ont été exposés à l'état embryonnaire.
Par Karl Lorand
Par Karl Lorand
Image
chlordécone
légende image principale
Le chlordécone a été utilisé pour lutter contre le charançon de la banane aux Antilles. ©Inserm

L'étude menée par l'Inserm et publiée dans la revue Scientific Reports est sans appel. Lorsque des embryons de souris sont exposés à une dose journalière de chlordécone les scientifiques observent "une diminution du nombre de cellules souches germinales ou spermatogonies, une atteinte de leur différenciation et une diminution du nombre de spermatozoïdes matures".

La motivation de cette étude repose sur le postulat suivant : "Il est en effet bien établi que l’exposition au chlordécone à l’âge adulte et à des doses élevées induit chez l’animal de laboratoire ainsi que chez l’homme une atteinte de la production et de la qualité spermatique. Des études épidémiologiques précédemment conduites par l’Inserm aux Antilles, ont montré que les niveaux d’exposition environnementale au chlordécone, auxquels les populations sont confrontées actuellement, ne sont pas de nature à entrainer des modifications des caractéristiques du sperme, lorsque l’exposition intervient à l’âge adulte. Mais du fait de la capacité du chlordécone à traverser la barrière placentaire, la question d'un effet de cette substance lors d'une exposition cours de la vie intra-utérine restait sans réponse."

Ce sont donc des souris gestante qui ont reçu une dose de chlordécone par voie orale entre le 6e et le 15e jour de gestation. Cette période correspond à une fenêtre critique pour la transmission d’information épigénétique aux générations suivantes mais également de vulnérabilité pour le développement des cellules germinales. Dans leur étude, les scientifiques ont constaté l'hérédité des effets du chlordécone puisque c'est la troisième génération de souris qui a présenté ces altérations de la production de spermatozoïdes.

En revanche l'étude ne se prononce pas sûr des effets similaires chez l'être humain : "Cette recherche menée chez des rongeurs montre que l’exposition prénatale au chlordécone à de faibles doses entraîne des effets transgénérationnels sur la production spermatique et suggère que les propriétés hormonales de la molécule pourraient être impliquées dans les mécanismes conduisant à ces effets. Les chercheurs ignorent cependant quelle pourrait être la portée effective de ces résultats sur la fertilité des hommes résidant aux Antilles ayant été exposés au chlordécone lors de leur vie prénatale."

L'étude est à retrouver ici (en anglais).

Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également