URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/sante/le-club-franciscain-la-beaujoire-coute-que-coute RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Le Club Franciscain à La Beaujoire coûte que coûte !

Le Club Franciscain affrontera ce samedi 3 janvier le FC Nantes, la rencontre au lieu au stade de la Beaujoire, à Nantes même. À l’instar du président de la ligue de football de Martinique Samuel Péreau, le sénateur-maire du François aurait préféré voir ce match jouer en Martinique ou au pire en région parisienne. Le Sénateur Antiste avait d’ailleurs envoyé une lettre en ce sens au président de la Fédération Française de Football; Noël Le Graët lui a répondu.
Par Karl LORAND
Par Karl LORAND
Image
Le président de la {{F}}édération {{F}}rançaise de {{F}}ootball ne s’est pas contenté d’opposer une fin de non recevoir à la demande du maire du François. Il argumente d’abord sur l’effort financier consenti depuis 3 saisons par sa fédération pour soutenir les ligues d’Outre-mer, notamment aux Antilles. Pour la seule participation à la coupe de France, c’est un engagement financier d’un demi-million d’euros qui a été mobilisé pour les 11 clubs d’Outre-mer du 7ème tour et les trois retenus lors du 8ème.{{ 500 000 € }} qui ont servi à la prise en charge des frais liés aux déplacements, à l’hébergement et à l’organisation des rencontres. À quoi il faut ajouter {{50 000€}}, pour accompagner le Club Franciscain dans son déplacement en France à l’occasion du match de ce samedi 3 janvier. Dans sa requête à Noël Le Graët, Maurice Antiste avait évoqué les difficultés de récupération des joueurs, après un nouveau déplacement en province et après un vol transatlantique de 8 heures et les supporteurs antillais plus nombreux en région parisienne qu’en province. Là aussi, le président de la {{FFF}} fait remarquer qu’au 8ème tour, le Club Franciscain a joué en province près de Bordeaux face à Lormont et que cela ne l’a pas empêché de se qualifier pour le match de ce samedi face à Nantes {"Même après un vol intercontinental il est étonnant d'observer que la victoire acquise sans contestation à Lormont près de Bordeaux l'a été devant un public acquis a 90% à la cause de vos couleurs"} indique t-il dans sa réponse à Maurice Antiste. Quant à la présence d’une diaspora antillaise en région Nantaise, Noël Le Graët ne semble pas avoir de doute la- dessus. Nantes, écrit-il,{"où les joueurs du Club franciscain jouissent déjà d’une popularité historique.{{"}}} Tout comme il ne doute pas de la qualité des joueurs et de leur encadrement technique, sous entendu qui leur vaut d’être à ce stade de la Coupe de France. Une coupe de France qui peut parfois réserver des surprises à l’instar des joueurs amateurs de Carquefou qui avaient éliminé l’Olympique de Marseille.
Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également