URL CURRENThttps://www.rci.fm/infos/social/barrages-et-degradations-le-prefet-durcit-le-ton RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Barrages et dégradations : le préfet durcit le ton

Le préfet de région Jacques Billant a décidé d’engager les forces de l’ordre pour lever les barrages routiers érigés ici et là dans le département.
Par Thierry Fundéré
Par Thierry Fundéré
Image
intervention gendarmerie guadeloupe
légende image principale
Les forces de l'ordre sont intervenues sur décision du préfet de région

Depuis hier, le préfet a mobilisé les forces de gendarmerie pour lever des blocages routiers, assurer la libre circulation des biens et des personnes et prévenir tout trouble à l'ordre public.

Ce mardi 30 mai, les gendarmes sont ainsi intervenus à Sainte-Marie afin de lever un barrage initié par des ouvriers agricoles et à Pointe-Noire.

Très tôt ce mercredi 31 mai, des manifestants ont tenté d'installer des blocages sur certains axes routiers secondaires (Gosier, Abymes et Jarry). Les forces de l'ordre sont intervenues immédiatement afin de lever les entraves et permettre la mise en place de déviations le cas échéant. Leur réactivité a permis de limiter les conséquences pour les usagers de la route et de permettre la circulation sur l'ensemble du réseau. Ces interventions se sont toutes déroulées dans le calme.

Les éventuels ralentissements que les usagers connaissent aujourd’hui sur la route sont la conséquence des flux normaux de circulation.

Par ailleurs, certains manifestants se sont rassemblés dans le calme devant le TGI de Pointe-à-Pitre pour soutenir monsieur Elie Domota, appelé à comparaître pour des faits de violence en réunion lors du mois d'avril 2016. À l'annonce du report de l'audience les manifestants se sont dispersés, toujours dans le calme.

Le préfet dénonce également avec fermeté les dégradations commises dans le cadre de ces manifestations sur des bâtiments de Pôle Emploi (projection d’huile de vidange, serrures détériorées...) et de Routes de Guadeloupe (dégradation de matériel informatique et de mobiliers). De tels agissements sont inadmissibles et ces faits seront transmis au Procureur de la République, a-t-il conclu. 

Rubrique
Autres articles recommandés
Justice
-   
Pointe à Pitre - Guadeloupe
Renvoi des procès des deux syndicalistes guadeloupéens Domota et Berlima
Elie Domota, le secrétaire général de l’UGTG et le militant de la CGTG Jean-Marc Berlima seront finalement devant le tribunal, res...
Réactions
Compte Twitter auteur
@ThierryFundere

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

À lire également